Le team Savoie élite nordique de retour de stage

Entretien avec Manon Simille et Yann Guigonnet du team Savoie Elite Nordic. Ils font le point sur l’hiver dernier mais surtout confirment les ambitions de ses athlètes chefs de file pour les JO de Sochi.

 

2013-07-01-10.42.45.jpg

Les fondeurs ont repris l’entraînement sur glacier en vue de la saison olympique. Où vous trouvez-vous et quelles sont les conditions ?

Yann Guigonnet : La version 2014 du SEN a effectué son premier stage de préparation sur les rives du Lac du Bourget suivi de 5 jours de ski sur le Glacier de la Grande Motte. La météo était clémente et les conditions idéales pour retrouver les sensations de glisse. 

 

Heureux de retrouver la neige après l’avoir quitté il n’y a pas si longtemps après ce long hiver ?

Yann Guigonnet :  météo presque hivernale de ce printemps a permis de conserver de la neige sur les hauteurs. Nous sommes vraiment contents de pouvoir profiter de ces très bonnes conditions. Il est très agréable de skier en T-shirt sous un grand soleil!

 

A la base, l’un des objectifs à long terme de la création de l’équipe Savoie élite nordic était justement de préparer les Jeux olympiques de Sochi. A 8 mois de cet événement, quelles sont les probabilités pour qu’un ou une athlète du team soit du voyage en Russie ?

Manon Simille : Il faut être réaliste, certains athlètes sont dans une logique de progression plutôt que de performance pour cet hiver. C’est le cas des « jeunes » seniors Mathias Dheyriat et Alexandre Pouyé. En revanche, les chefs de file affichent clairement leurs ambitions olympiques.

 

Quels sont les temps forts de l’hiver dernier ?

Yann Guigonnet : L’équipe n’a pas été à la hauteur de ses ambitions. La majorité des athlètes est passé à côté des ses objectifs. Seules les deux fondeuses ont réussi à tirer leur épingle du jeu, en réalisant de belles courses sur le circuit OPA. Notons aussi la belle sélection de Manon sur La Coupe du Monde de La Clusaz.


Votre équipe joue également un rôle important auprès des jeunes : comment se traduit l’aide que peut leur apporter le team SEN en parallèle du travail de formation mené par le comité régional de ski ?

Manon Simille : Le SEN apporte un appui complémentaire au Comité de ski de Savoie. Les jeunes-juniors et même les cadets peuvent profiter de nos expériences et de notre vécu pour se motiver et se rendre compte de ce qu’est le haut niveau. Nous espérons leur montrer le bon exemple !
L’entente et la cohésion entre le SEN et le Comité sont excellentes. Un stage « raid » a été organisé la semaine dernière pour souder les différents groupes. Les athlètes seniors, juniors, jeunes et cadets ont pu apprendre à se connaître pendant ces deux jours d’épreuves et de défis.

2013-07-04-10.40.36.jpg

2013-07-04-10.43.33.jpg

 


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade