Le relais Jeunes dames décroche la médaille d’or à Presque Isle

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

Elles rêvaient d’une médaille, elles décrochent l’or ! Estelle Mougel, Julia Simon et Léna Arnaud terminent en beauté ces championnats du monde en terre américaine.

Les trois Françaises ont fait le meilleur tir : seulement 4 pioches. La Russie est 2e à 10 s avec 7 pioches et l’Autriche 3e à 32 s avec 9 pioches.

 

Elles n’ont pas tremblé devant les cibles

Première relayeuse, Estelle Mougel part déterminée. Dès le premier tour, elle joue devant dans un peloton groupé emmené par la Russe. Après le tir couché, elle est toujours au contact de la tête (USA et Russie), 3e à 8,5 s, sur la même ligne que l’Estonienne qui est en concurrence directe avec elle. Elle mange la Russe dès la boucle suivante, tandis que l’Estonienne se fait décrocher. La Vosgienne arrive devant les cibles pour le debout à 2,3 de l’Américaine. Elles piochent 2 fois chacune et se font dépasser par la Russe, la Lituanienne et l’Italienne, mais elle n’a que 23 s de retard. Un coup d’accélérateur dans son dernier tour, et elle sème l’Italienne et l’Américaine. Elle passe le relais à Julia Simon en 3e position à 12 s.

La Savoyarde aussi met la poignée dans le coin. Au moment de lâcher ses premières balles, elle est 2e à 7 dixièmes de la Russe et avec 25 s d’avance sur la Lituanienne. Une pioche, elle ressort 3,3 s devant la Russe et 26 s de l’Américaine qui est revenue. Elle creuse légèrement l’écart sur sa poursuivante directe (5 s), tandis que la 3e ne peut soutenir leur train, elle à 39,6 s. Le plein au debout pour Julia quand la russe échappe une balle, la voilà avec 16 s d’avance. Elle continue à tout donner sur la piste et passe le relais à Léna Arnaud avec un crédit de 26,9 s.

Avance sympathique pour la Jurassienne qui n’entend pas en rester là. Dans la boucle qui suit, elle relègue la Russie à plus de 42 s. Toujours le plein, toujours en tête, elle concède quelques secondes sur sa poursuivante qui revient à 37 s avant l’ultime debout qui va servir de juge de paix. La pression et la fatigue se font sentir, Léna sort une balle, puis met tranquillement sa pioche. Elle a perdu une vingtaine de secondes sur cette opération, mais il lui en reste assez pour tenir la dragée haute à la Russe jusqu’au bout. Elle la renvoie à 20 s dans le début du dernier tour, avant de lui en concéder 10 sur la fin, mais c’est bon, elle décroche la médaille d’or.

Les résultats complets ici.

Relais hommes à 18 h 00

 

Photo IBU

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski, tremplin des Tuffes

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.