Lenzerheide : Oestberg assomme l’individuel classique

SKI DE FOND – Ingvild Flugstad Oestberg a largement dominé le 10 km classique du Tour de Ski, dimanche à Lenzerheide. Elle a devancé sa coéquipière Heidi Weng et l’Américaine Sadie Bjornsen, solide sur toutes les distances en classique depuis le début de saison.

Ingvild Flugstad Oestberg a jeté son ski sur la ligne de toutes ses forces pour aller chercher quelques dixièmes de secondes. Mais cela n’a pas eu d’importance sur le résultat. La Norvégienne a fait la différence sur ses adversaires bien plus tôt dans la course, dès les premiers kilomètres. Partie sur un rythme bien plus élevé que toutes fondeuses du plateau, Oestberg n’a jamais été inquiétée, creusant des écarts impressionnants, jusqu’à compter une trentaine de secondes de marge à l’arrivée sur sa plus proche poursuivante, sa coéquipière Heidi Weng. Derrière ce duo attendu, Sadie Bjornsen a capitalisé sur son excellente forme depuis le début d’hiver pour s’offrir une place sur le podium.

Derrière le trio, Krista Parmakoski a perdu gros. La Finlandaise s’est présentée dans le stade d’arrivée à la lutte pour le top 5. Mais une chute dans l’avant-dernier virage lui a fait perdre sa vitesse, et surtout du temps. Parmakoski a finalement coupé la ligne en 13e position, à 35 secondes du podium. En revanche Jessica Diggins, 7e du jour, s’est offert une place sur le podium provisoire du Tour de Ski, derrière le duo norvégien, et juste devant Sadie Bjornsen, pour un duel Norvège-Etats-Unis prometteur.

Nepryaeva dans le coup, von Siebenthal se replace

Malgré un deuxième tour très compliqué et une 12e place, Natalia Nepryaeva a sauvé le principal. La Russe s’élancera lundi sur les talons de Bjornsen. Côté suisse, si Laurien van der Graaff a logiquement cédé sa tunique de leader, Nathalie von Siebenthal a réussi une course intéressante, avec le 8e temps du jour. La jeune Suissesse s’est replacée dans le top 10 du Tour de Ski, à 20 secondes de la 6e place, occupée par la spécialiste de classique Kertu Niskanen.

Chez les Bleues, Anouk Faivre-Picon est allée gratter quelques petits points avec la 29e place qui la replace 35e au général, à 15 secondes des trente premières. Aurore Jean, 46e et Coraline Thomas-Hugue, 58e, ont beaucoup plus souffert.

Télécharger (PDF, 342KB)


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.