Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

30.12.2017, Lenzerheide, Switzerland (SUI): Ingvild Flugstad Oestberg (NOR) - FIS world cup cross-country, tour de ski, individual sprint, Lenzerheide (SUI). www.nordicfocus.com. © Modica/NordicFocus. Every downloaded picture is fee-liable.

Lenzerheide : Oestberg au-dessus du lot, les Suissesses placées

SKI DE FOND – Ingvild Flugstad Oestberg a dominé samedi matin la qualification du sprint libre de Lenzerheide, qui lance le Tour de Ski. Les Suissesses se sont retrouvées à deux dans le top 5, alors qu’Aurore Jean est la seule qualifiée côté français.

 

Le Tour de Ski a pris son envol samedi matin sous un ciel menaçant. Mais cela n’a pas gêné Ingvild Flugstad Oestberg. Partie sur un rythme élevé la Norvégienne, favorite du jour, a relégué ses adversaires à plus d’une seconde. Et comme souvent depuis le début de saison, ce sont les Américaines qui ont le mieux tiré leur épingle du jeu. Jessica Diggins et Sophie Caldwell suivent Oestberg et seront des adversaires coriaces en phases finales.

La belle surprise est venue du clan suisse. A domicile, Laurien van der Graaff et Nadine Faehndrich ont empoché les 4e et 5e temps. Déjà très rapide à Davos, Faehndrich avait été incapable de franchir le stade des quarts de finale. Elle aura à coeur de valider sa forme du moment avec un gros résultat à l’arrivée. Avec un plateau allégé, où manquent Bjoergen, Haga, Nilsson ou Kalla, il y a une belle opportunité à saisir.

Les biathlètes dans le coup

Les biathlètes Mari Laukkanen et Selina Gasparin ont également créé une petite sensation. La Finlandaise et la Suissesse se sont qualifiées aux 7e et 25e places. Laukkanen sera à surveiller de près, elle qui a déjà signé des résultats intéressants en sprint.

L'article continue sous la publicité
pub

Pour les Suisses, la fête sera complète puisque Nathalie von Siebenthal a terminé 27e. Elle marquera quelques secondes de bonifications, précieuses en vue du classement général du Tour de Ski.

Côté français, seule Aurore Jean est parvenue à se hisser en quart. La Jurassienne s’élancera avec le dossard 24. Delphine Claudel, Anouk Faivre-Picon et Coraline Thomas-Hugue n’ont pas pu faire mieux que 45e, 50e et 54e.

Aurore Jean (FRA).

Coraline Thomas Hugue (FRA).

Delphine Claudel (FRA).

Anouk Faivre Picon (FRA).

 

[gview file= »https://www.nordicmag.info/wp-content/uploads/2017/12/2018CC2200RL.pdf »]

 

Photos : NordicFocus

L'article continue sous la publicité
pub

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

La fédération russe de ski de fond a annoncé la composition de ses équipes pour la prochaine saison olympique.

Ski de fond

Après le bel hiver qu'elle vient de vivre, la Suédoise Jonna Sundling nourrit de grandes ambitions pour les Jeux olympiques de Pékin en février...

Ski nordique

Cet hiver, les sites nordiques tricolores ont connu une saison historique. Retour, en chiffres et avec les acteurs du secteur, sur une année record.

Ski de fond

Les fondeurs italiens Federico Pellegrino et Francesco De Fabiani rejoignent le groupe d'entraînement de Markus Cramer pour préparer les Jeux olympiques de Pékin 2022.

Biathlon

Benjamin Weger, sur le podium de la mass-start d'Oberhof (Allemagne) cette saison, est le seul biathlète suisse à être conservé en équipe nationale pour...

Ski nordique

Swiss-Ski a dévoilé ses cadres de saut à ski et de combiné nordique pour l'hiver 2021/2022. Le sauteur de la Vallée de Joux Killian...

Ski de fond

Le dernier marathon de l'hiver de la Russialoppet est au cœur d'une polémique après que l'un de ses concurrents soit mort et un autre...

Ski de fond

A 29 ans, Didrik Toenseth n'est pas certain qu'il a encore sa place en équipe nationale norvégienne. Il pourrait être remplacé par Harald Oestberg...