Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Jean-Marc Gaillard, ski de fond, Tignes
Jean-Marc Gaillard (FRA) - Photo : FFS

Ski de fond

L’équipe de France de ski de fond travaille les fondamentaux à Tignes

L’équipe de France de ski de fond est en stage depuis plusieurs jours sur le glacier de la Grande Motte de Tignes (Savoie). Un stage permettant aux meilleurs spécialistes tricolores de lancer parfaitement leur préparation olympique.

Douze jours de stage sur neige pour l’équipe de France de ski de fond : « Ça se passe super bien », explique Cyril Burdet

Depuis le 19 juin dernier, jour de l’ouverture du glacier de la Grande Motte de Tignes (Savoie), les fondeurs de l’équipe de France skient dans des conditions parfaites. « Ça fait plaisir de se retrouver ici à Tignes, je suis super content d’être en stage pour lancer la préparation », se réjouit Maurice Manificat, par ailleurs rassurant quant à sa pubalgie, au micro de la FFS TV.

Présents sur le glacier pour un total de douze journées, les Bleus vont bientôt quitter la Savoie après une fin de mois de juin chargée. « Ça se passe super bien jusque-là, explique Cyril Burdet, le coach des sprinteurs, à Nordic Magazine. On est sur un programme estival classique avec beaucoup de volume en ski, une gestion de l’altitude prise en compte au quotidien et pas mal de musculation. »

« Le Jeux ? Ce n’est ni une obsession, ni un sujet tabou »

Après des matinées passées sur les skis, les fondeurs ont enfilé les skis à roulettes ou les baskets l’après-midi dans les cols voisins de Tignes. Le tout pour travailler les fondamentaux : « En reprenant l’entraînement, il faut oublier la saison d’avant et reconstruire son corps comme il le faut en reprenant les bases physiques et physiques, détaille Manificat, deuxième du dernier Tour de Ski. Le tout pour être performant. Mais il faut seulement attendre la fin de l’automne pour sentir ce que l’on va valoir l’hiver. »

Hugo Lapalus, ski de fond, Oberstdorf
Hugo Lapalus (FRA) – Modica/NordicFocus

L’hiver 2021/2022 qui s’annonce sera spécial avec l’objectif quadriennal des Jeux olympiques de Pékin 2022. « Dans l’état d’esprit on sent bien que, chez tout le monde, le staff et les athlètes, c’est un événement exceptionnel qui arrive. Il y a forcément des discussions tournant autour de cela, mais l’idée c’est que ce ne soit ni une obsession, ni un sujet tabou », indique Cyril Burdet, qui met l’accent sur le travail en altitude avec ses fondeurs en vue de l’objectif olympique.

Les féminines ont partagé une séance d’intensité avec les Suédoises

Ce stage de Tignes, enfin, a été l’occasion pour les tricolores de s’entraîner non loin des Suédois, descendus de Scandinavie pour l’occasion avec l’aide logistique d’Alexandre Rousselet, coach des distanceurs français. « C’est valorisant pour le ski français et l’attractivité de notre discipline. Cela montre qu’on a les infrastructures pour attirer du monde dans le cadre de préparations de très haut niveau », souffle Burdet, très satisfait par le travail du personnel de la station de Tignes qui a mis en place une superbe piste de 6,5 kilomètres.

L'article continue sous la publicité
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine
Dico du Biathlon, biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine

 

 

pub

 

pub

 

Delphine Claudel, ski de fond, Oberstdorf
Delphine Claudel (FRA) – Modica/NordicFocus

Même s’il n’y a pas eu de réelle de volonté de collaboration entre les deux équipes nationales, les groupes féminins ont partagé une séance d’intensité en ski-roues jeudi dernier dans l’après-midi.


Les cinq dernières infos

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Dico du Biathlon, biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski nordique

Face à la présence d'officiels russes et biélorusses aux réunions automnales de la FIS, la Norvège a fait le choix de boycotter l'événement.

Ski de fond

Jeune retraitée, la Norvégienne Therese Johaug sera consultante ski de fond pour la NRK à partir du mois de novembre.

Biathlon

Pas moins de dix-huit sportifs hivernaux ont signé, ce mardi à Annecy (Haute-Savoie), un contrat d'engagement avec l'équipe de France militaire de ski. Parmi...

Vu de Norge

Avec Vu de Norge et nulle part ailleurs, retrouvez toute l’actualité nordique norvégienne.

Biathlon

Découvrez le programme qui attend les biathlètes de l'équipe de France jusqu'au prochain Summer Tour, prévu dans trois semaines à Arçon (Doubs).

Biathlon

Les biathlètes français, en novembre, iront terminer leur préparation en Suède, à Idre, plutôt qu'en Norvège.

Ski nordique

7:01. Vendredi, après un sommet de deux jours organisé à Oslo (Norvège), les comités olympiques et paralympiques ainsi que les fédérations sportives des pays...

Ski de fond

Vendredi, les titres de champions d'Allemagne du sprint skating était décernés sur la neige du tunnel d'Oberhof (Allemagne), en Thuringe.