Les 10 infos nordiques de l’été

C’est (presque) l’heure de la rentrée. Nordic Magazine a souhaité revenir sur les deux mois d’été et retenir 10 infos qu’il ne fallait pas manquer.

 

1. Martin Fourcade atteint d’une mononucléose

Martin Fourcade

Martin Fourcade, double champion olympique de biathlon et triple vainqueur du gros globe de cristal IBU, souffre d’une mononucléose.

Des examens médicaux réalisés récemment en raison de l’état de fatigue anormal de Martin depuis le début du mois de juillet – notamment lors d’un stage de préparation en Norvège où il n’avait pas pu prendre part aux courses estivales du Blink Festival – ont révélé la présence du virus. > Plus d’infos


2. Maurice Manificat, roi de la Lysebotn Opp

Maurice Manificat

Ce n’est pas la première fois que Maurice Manificat se distingue dans la montée de Lysebotn Opp. Déjà en 2012, le fondeur français avait remporté la traditionnelle course de 7 km au-dessus des magnifiques fjords de la région. Cet été, le Français – qui attend un heureux événement – a réussi un bel exploit. La concurrence était sérieuse Pour preuve, la suite du classement : Martin Johnsrud Sundby et Sjur Rœthe complètent le podium.


 3. Xavier Thévenard remporte la TDS

1398946_10152671355994176_663049240927010729_o

Après la CCC en 2010, l’UTMB l’an passé, Xavier Thévenard s’est imposé sur la TDS, la trace des Ducs de Savoie, troisième grand format de course de la semaine UTMB. Une première historique !


 4. Coraline Hugue et Robin Duvillard champions de France de rollerski

Coraline Hugue

Robin Duvillard 1

Epilogue des championnats de France, les poursuites ont sacré champions de France Coraline HugueRobin DuvillardJules Lapierre, Léa Damiani ou encore Jean Tiberghien. Entre l’altitude et le dénivelé important, l’épreuve du jour n’a laissé aucun répit aux fondeurs et fondeuses. > Les vidéos


5.  Romain Claudon et Marion Colin, champions de France de sprint aux Menuires

Menuires-CLaudon victoire

menuires-marionColin

L’histoire retiendra que Romain Claudon a privé son copain vosgien Igor Cuny d’un 10e titre national de ski-roues lors de l’épreuve du KO sprint disputé sur un profil montant au coeur de la station des Menuires. Chez les dames, en l’absence de Manon Locatelli, brillante à Prémanon, une Vosgienne a imposé sa loi : Marion Colin a signé un parcours sans faute. > La vidéo


6. Jacquemine Baud annonce sa retraite

Biathlon-F-Jacquemine Baud

La Villardienne Jacquemine Baud, membre du Team Grenoble Isère Nordique, a annoncé sa décision de mettre un terme à sa carrière. A 26 ans, après trois sélections en coupe du monde, elle n’avait pas été reconduite en équipe de France.


 7. Triplé française chez les biathlètes au Blink Festival

Marine Bolliet

Trois biathlètes françaises ont trusté le podium lors du supersprint du Blink Skifestivalen. Il s’agit de Marine Bolliet, Enora Latuillière et Anaïs Chevalier.


8. Une nouvelle piste de ski-roues dans le Vercors

Corrençon

En plus d’un stade de tir de 25 couloirs équipés de cibles mécaniques, Corrençon, dans le Vercors, a maintenant sa piste de ski-roues.  Cet équipement a été réalisé dans le périmètre des pistes de ski nordique de Corrençon, de son parcours de golf, et au départ des nombreuses randonnées vers la Réserve naturelle des Hauts Plateaux. > Plus d’infos


9. Manon Locatelli s’en va aux Etats-Unis

France-SprintF-Manon Locatelli

Manon Locatelli s’en est allée aux Etats-Unis. « Je suis maintenant à quelques heures du départ de mon aventure américaine qui me conduira pendant 10 mois à travers tous les Etats-Unis. J’ai à la fois hâte, mais j’ai aussi peur, peur de l’inconnu. Je n’ai pas choisi la destination la plus proche car je pars à Anchorage en Alaska, je ne pouvais presque pas faire plus loin. » Elle va participer au circuit nord-américain de ski de fond.


 

10. Le site d’Erzurum (Turquie) dévasté

Erzurum

C’est l’image catastrophe de l’été. Le 15 juillet restera dans l’histoire du saut à ski turc comme une journée  noire. Un glissement de terrain a totalement détruit l’ensemble du complexe de Kiremitliktepe à Erzurum. Toutes les installations construites il y a 4 ans (K125, K95, K65, K40 et K20) ont subi de très graves dommages. Cette destruction pourrait signifier  la fin de leur fonctionnement, d’autant qu’il y a un mois, des journaux turcs rapportaient l’existence de nombreuses fissures et dommages sur la fondation des deux tours  (K125 et K95). > La vidéo

 

Photos : Agence Zoom, Facebook, Philippe Bourgine, Nordic Magazine

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.