Les biathlètes François Scheurer, Fabien et Florent Claude s’offrent l’or dans le relais

François Scheurer, Fabien et Florent Claude ont conservé leur titre de champions de France dans le relais hommes. Savoie et Dauphiné complètent le podium. 

 

Ils sont heureux : les frères Claude ont réussi l’exploit du jour en conservant leur titre national décroché en 2013. Associé au jeune François Scheurer qui a fait son possible pour rester au contact des meilleurs de sa catégorie, Fabien puis Florent Claude ont réussi le coup double. Supersonique sur la piste, Fabien a passé le relais à son frère dans le bon tempo. Se retrouvant face à Baptiste Jouty, Simon Desthieux et son adversaire direct du jour le médaillé olympique Jean-Guillaume Béatrix, l’aîné de la fratrie a profité de la défaillance du Dauphinois pour prendre la tête de course… et ne plus la lâcher. Bien revenu en fin de relais, Baptiste Jouty offre la médaille d’argent au comité de la Savoie juste devant le Dauphiné de Béatrix, heureux d’être enfin en vacances !

 

Les résultats du relais hommes 

Biathlon-relaisH-Beatrix Claude

Comme hier, c'était l'affluence des grands jours aux Tuffes.

Comme hier, c’était l’affluence des grands jours aux Tuffes.

Chez les juniors, Fabien Claude a signé un retour supersonique.

Chez les juniors, Fabien Claude a signé un retour supersonique.

Dès le départ, les jeunes du Dauphiné et de Savoie se portent en tête.

Dès le départ, les jeunes du Dauphiné et de Savoie se portent en tête.


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.