Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Les bleus des Fourcade bronzés à Hochfilzen

BIATHLON – L’équipe de France composée de Simon Fourcade, Quentin Fillon-Maillet, Simon Desthieux et Martin Fourcade a pris une belle 3e place derrière la Russie et la Norvège après un fabuleux duel entre Emil Svendsen et Anton Shipulin. Récit de l’épreuve.

Les deux premiers relayeurs avaient fait le job pour lancer Simon Desthieux. Simon Fourcade a bouclé son relais en 8e place alors que Quentin Fillon-Maillet, impressionnant sur la piste et peut-être un peu trop offensif sur son tir debout, ramenait les bleus dans la course au podium mais s’en voulait un peu à l’issue de sa prestation : « Je suis déçu de mon tir debout. Dans ces conditions de vent, c’était facile il ne fallait pas faire de fautes. Par contre en ski, c’était correct, j’espère que mes coéquipiers ne seront pas trop déçus », soufflait le Franc-Comtois au micro de l’Equipe 21.

A mi-course, Simon Desthieux était toujours en chasse derrière le trio de tête composé de la Norvège, la Suède et la Russie. L’Allemagne avait déjà perdu tout espoir de revenir sur le devant de la scène. Parfait au tir couché, le biathlète de Hauteville-Lompnes piochait une fois sur le debout mais restait toujours à 40 sec d’un Tarjei Boe solide. Au bouclage, Norvège, Russie et Suède figuraient sur le podium provisoire et le numéro un mondial Martin Fourcade affichait un débit de 11 sec sur le podium…

L'article continue sous la publicité
pub

« C’est toujours difficile de skier tout seul derrière le groupe de tête. On a le groupe en ligne de mire mais c’est dur d’aller les chercher. Je pense m’en être plutôt bien sorti, j’espère que ça fera le podium ! », commentait Desthieux.

Fourcade rattrappait le duo russo-suédois Shipulin et Nelin dès le premier tour de piste. Svendsen n’ouvrait pas la porte en signant le 5/5 au couché. Shipulin non plus, tandis que le Français, une pioche, remontait sur la boite provisoire, profitant des deux pioches du Suédois. Mais à l’approche du stade, le Catalan chutait sans gravité…

Le dernier des huit tirs du jour opposait Svendsen à Shipulin : les deux athlètes piochaient deux fois mais le Norvégien conservait une petite avance. Déchaîné, Anton Shipulin tentait le tout pour le tout pour passer son adversaire. Et réussissait son coup, offrant un superbe sacre à la Russie ! Norvège et France complétait le podium.

L'article continue sous la publicité
pub

Les photos du jour :

[print_gllr id=39803]

Le résultat du relais

L'article continue sous la publicité
pub
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, Saut à ski, combiné nordique, Sports d'hiver, Nordic Magazine, Ski, nordique, vol à ski
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

Facebook

A LIRE AUSSI

Biathlon

L'équipe nationale d'Allemagne de biathlon pour l'hiver olympique vient d'être dévoilée. Kristian Mehringer et Mark Kirchner mèneront les groupes principaux.

Biathlon

Réduits à une seule journée et une seule épreuve, les championnats de France de biathlon des Contamines-Montjoie ont clôturé une saison particulière. Retour en...

Biathlon

16:13. Cette semaine, les biathlètes norvégiens commencent leur préparation en vue de l’hiver olympique qui débutera en novembre prochain. Si un rassemblement est déjà...

Biathlon

Le biathlète suédois Sebastian Samuelsson, 24 ans, s'est clairement positionné contre le choix de confier les Jeux olympiques 2022 à Pékin (Chine).

Rollerski

La Fédération internationale de ski vient de dévoiler le programme de la coupe du monde 2021 de rollerski. Elle passera par la Slovaquie, l'Estonie,...

Biathlon

C'est l'heure de la reprise de l'entraînement pour le biathlon italien. Entre Val Martello et Antholz, le chemin menant aux Jeux olympiques de Pékin...

Ski nordique

À 19 ans, la Beaufortaine Chloé Pinto est la seule nordique handisport française à évoluer en coupe du monde. Elle s'est longuement confiée à...

Biathlon

Johannes Thingnes Boe a un nouveau sponsor pour les cinq prochaines années. Ainsi, il poursuivra sa carrière jusqu'aux Jeux olympiques de Milan-Cortina 2026.