Biathlon : les Bleus en quête de repères

BIATHLON – Dans un relais simple mixte dominé par les Autrichiens, Martin Fourcade et Marin Dorin-Habert n’ont pas pu faire mieux qu’une 4e place, pénalisés par leur irrégularité derrière la carabine.

 
C’est sous les projecteurs d’Ostersund que la coupe du monde de biathlon s’est élancée ce dimanche, avec un relais simple mixte. Sous un ciel enflammé, la bataille pour la victoire a tourné court pour les Français, qui se sont accrochés pour finalement échouer au pied du podium. Partie sans certitude, Marie Dorin-Habert ne s’est sans doute pas rassurée sur cette première course de coupe du monde.
 

 
Moins rapide sur les skis que les années précédentes, la Dauphinoise s’est battue sur le pas de tir pour limiter les écarts. En manque de confiance, elle n’a pas pu enchaîner les balles aussi vite que l’Autrichienne Lisa Theresa Hauser, impériale.
 

 
Les Bleus s’en sont alors remis à Martin Fourcade pour se remettre sur les rails. Mais le numéro un mondial a commis un nombre inhabituel d’erreurs au tir, avec trois pioches à chaque debout. Sur les skis, s’il n’a pas dégagé la même puissance qu’à l’accoutumée, il a quand même su ramener son équipe à une seconde du podium dans les derniers hectomètres.

L’Autriche intouchable

Devant, l’Autriche n’a attendu personne. Les fines gâchettes Lisa Theresa Hauser et Simon Eder ont créé d’énormes différences au tir, avec seulement deux pioches et une vitesse d’exécution au-dessus du lot. Sans être impressionnants sur les skis, ils ont tenu en respect les autres nations avec leurs qualités. La surprise est venue du Kazakhstan de Galina Vishnevskaya et Maxim Braun. Ils ont bâti leur podium sur le pas de tir, en se montrant plus précis que les autres, à l’exception des intouchables Autrichiens. Braun a failli tout perdre dans le dernier tour. Sorti avec une belle marge sur ses poursuivants, il a dû s’arracher jusqu’au bout pour résister au retour de Martin Fourcade. La 2e place est revenue à l’Allemagne. Longtemps en compagnie des Bleus, Vanessa Hinz et Erik Lesser ont haussé le ton en fin de course pour retrouver un rang plus conforme à leurs ambitions.

 

Lisa Theresa Hauser (AUT).

Simon Eder (AUT).

Erik Lesser (GER)

Marie Dorin-Habert (FRA).

 

 

Les Norvégiens Hilde Fenne et Lars Helge Birkeland ont déçu avec une anodine 9e place. Irene Cadurisch et Mario Dolder ont assisté au combat de loin. Les Suisses ont visité à six reprises l’anneau de pénalité pour prendre la 17e place.

Télécharger (PDF, 717KB)

 

Photos : Manzoni/NordicFocus

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.