Les bleus en stage aux Glières avant la coupe du monde de Davos

Les fondeurs français sont arrivés lundi après-midi sur le site des Glières où ils sont en stage ce début de semaine avant la coupe du monde de Davos et surtout les mondiaux de Val di Fiemme.

 

Capture-d-ecran-2013-02-12-a-14.44.34.png

Mathias Wibault (dossard 1) retrouve les bleus après sa participation à la Transju’classic.

 

Les choses sérieuses approchent pour les bleus. Dans une petite dizaine de jours, les fondeurs tricolores seront alignés aux championnats du monde de Val di Fiemme avec, pour la journée d’ouverture du mercredi 20 février, les qualifications pour le sprint classique hommes et dames. Ces mondiaux se termineront le dimanche 3 mars avec la course mythique : le 50 km en mass-start classique.

 

Tout comme Aurore Jean qui a passé quelques jours dans son Jura, les athlètes retenus par la fédération française de ski ont rejoint ce lundi après-midi le plateau des Glières. Ils effectueront là-bas un mini stage de préparation pour la coupe du  monde de Davos de ce week-end où Ivan Perrillat Boiteux a gagné son ticket lors d’un chrono de sélection vendredi dernier. 

 

Parmi les meilleures chances de médailles figurent naturellement Maurice Manificat, revenu en forme après sa blessure de début de saison. Il a couru à Gresse-en-Vercors ce week-end : “J’y ai gagné le 10km skate mass-start sans surprise (je vous laisse imaginer les moqueries des potes si je n’avais pas gagné) 😉 Le profil ressemblait quelque peu à celui de Davos, remonté de vallée en plat montant, puis redescente en plat descendant, à faire deux fois ; ce fut par conséquent un bon entraînement. Les gens étaient très accueillant”, souligne le numéro un français sur son site

 

Il a retrouvé Jean-Marc Gaillard, Robin Duvillard, Cyril Miranda et les filles de l’équipe tricolore. Mathias Wibault, aligné sur la Transju’classic dimanche et Ivan Perrillat-Boiteux les y ont rejoints.