Les combinés américains ont préparé l’hiver en Europe… et aux Etats-Unis avec les Norvégiens

Après la victoire en coupe du monde de Bryan Fletcher, obtenue en mars dernier, lors de la dernière épreuve à Holmenkollen, le stade nordique d’Oslo, après la première place au sprint de la seconde épreuve de Sotchi comptant pour le grand prix d’été d’été de Todd Lodwick, l’équipe américaine de combiné nordique pourrait bien se distinguer lors de prochaine saison. En tout cas, son coach, Dave Jarrett, a tout fait pendant l’été pour préparer ses troupes à la grande offensive hivernale.

Avant de se rendre à Sotchi en juillet, les Boys ont passé une semaine en France alliant es sauts sur le tremplin de Courchevel à une randonnées à vélo avec – bien entendu – le Tour de France pour principal attraction. « Nous avons roulé de Courchevel à Col de la Madeleine. De là, nous avons regardé les coureurs monter. Après, nous avons eu la possibilité de les suivre jusqu’à Saint-Jean de Maurienne, où nous avons pu, une dernière fois, les regarder », raconte Bryan Fletcher sur son site internet. Les Américains ont ensuite séjourné quelques jours à Oberstdorf pour un stage qui a précédé le voyage en Russie.

 

L’équipe est revenue en Europe en septembre, où elle a passé 10 jours à Kranj et Predazzo. Le saut à ski et les essais de matériel étaient les objectifs principaux. Bryan Fletcher se rappelle encore de la montée de 9 km de l’Alpe Cermis en Italie. Une dernière étape a Stams a refermé cette parenthèse sur le Vieux continent.

L’entraîneur Dave Jarrett était satisfait de ce qu’il a vu chez ses athlètes. Selon l’agenda de l’US Team, un nouvel entraînement de 10 jours a débuté cette semaine, de nouveau à Predazzo. Il continuera à Oberstdorf.

Cet été, les Américains ont également vécu une coopération étroite avec l’équipe norvégienne qui est actuellement en formation à Park City aux USA, et ce pour la deuxième fois. « Les Norvégiens sont de retour à Park City pour un mois. Nos équipes s’entendent très bien et aiment s’entraîner ensemble, ainsi que s’amuser ensemble. C’est génial pour nous d’avoir un contact avec eux ici, à Park City », explique Dave Jarrett.

Avant que la saison hivernale ne commence, un nouveau séjour est donc programmé dans la station de ski de l’Utah, avec l’arrivée – tout le monde l’espère – de la première neige.

Au sein du team américain, le moral est très bon, assurent les cadres. Dave Jarrett : « Nous sommes impatients de vivre les deux prochaines saisons avec les championnats du monde et les Jeux olympiques. Si ceux-ci ne nous motivent pas, alors je ne sais pas ce qui le fera ! »