Les favoris de l’Engadine

Cette année, près de 13 000 participants disputeront le 8 mars l’Engadine, y compris l’ultra runner Victor Röthlin et l’ancienne championne de gymnastique Arielle Käslin. Les vainqueurs de La Transjurassienne reçoivent une cloche Obertino, ceux de l’Engadine ont droit à de belles cornes. Reste à savoir qui les emmènera chez lui.

Les favoris sont nombreux, surtout que le classement provisoire hommes et femmes de la FIS Marathon Cup demeure encore très serré et qu’il faudra aussi tenir compte des Mondiaux de Falun qui viennent de se terminer. La liste de départ ne manquent dès lors pas de grands noms !

Une fois de plus, la délégation française sera importante, avec Jean-Marc Gaillard et Robin Duvillard qui viennent de remporter une médaille de bronze dans le relais aux championnats du monde en Suède, après avoir déjà brillé l’an dernier aux Jeux olympiques de Sochi. Le Suisse Toni Livers arrive aussi de Falun où il a pris part aux épreuves.

Du côté français, on peut également citer Benoît Chauvet, actuel second de la FIS Marathon Cup, ainsi qu’Adrien Mougel, vainqueur du Nordic Classic Tour, Christophe Perrillat-Collomb, Mathias Wibault et Ivan Perrillat-Boiteux (qui a gagné la Traversée du Massacre) du Haute-Savoie Nordic Team, représenté aussi par Damien Tarantola ou Emilien Buisson.

Petr Novak fera de son côté tout pour d’augmenter son avance au général afin qu’il puisse courir sans grande pression la dernière étape de la saison en Sibérie en avril. Simone Paredi et Sergio Bonaldi, tous deux Italiens, seront également présents, en essayant d’atteindre la plus haute place du podium.

Du côté des femmes, tous les grands noms de la FIS Marathon Cup prendront le départ en Suisse : Tatjana Mannima (HNE), Holly Brooks (Etats-Unis), Riitta-Liisa Roponen (FIN), vainqueur des deux dernières éditions de l’Engadine, et Antonella Confortola (ITA). La Suisse Bettina Gruber, seconde l’année dernière, et Rahel Imoberdorf, tenteront de briller lors du marathon. Il faudra aussi surveiller Caitlin Gregg, Aurélie Dabudyck et Anouk Faivre-Picon, cinquième dans le 10 km course du championnat du monde à Falun.

 

Photo : Engadin Ski-Marathon

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.