Les Français retrouvent la neige à Oberhof

Capture d’écran 2011-10-02 à 11.08.55

« J’ai hâte de rechausser les skis, ça commencer à me manquer », avoue la fondeuse Marion Buillet. Son vœu est exaucée : pendant dix jours, elle va participer à un stage avec l’équipe de France dans le tunnel réfrigéré d’Oberhof. « Tous les matins nous attend une bonne séance de ski d’environ deux heures minimum », s’enthousiasme la jeune femme. Elle rejoint, entre autres, Anouk Faivre-Picon qui vient d’enchaîner une « grosse semaine d’entraînement » et une deuxième place à la Montée du Larmont, sur ses terres pontissaliennes, derrière son amie japonaise Masako Ishida, installée à Bellefontaine dans le Jura.

Seule Laure Barthélémy, récemment opérée de la cheville, est restée à la maison. Elle gardera en mémoire les séances du mois d’août.

Les garçons de l’équipe A séjournent déjà depuis quelques jours dans la station allemande qui, la FIS l’a décidé la semaine dernière, restera dans le programme du Tour de ski en 2013 et 2014. « Aujourd’hui Fischer nous a amené des skis et, avec l’aide de nos techniciens nous avons déjà pu tester nos skis pour l’hiver prochain », raconte Jean-Marc Gaillard. Eux aussi ont un programme bien dense : « les matinées sont consacrées au ski dans le tunnel ». Samedi, Maurice Manificat se félicitait de la bonne musique diffusée par les skieurs allemands. « C’est du hard rock ! », précisait-il.

Les après-midis, les tricolores varient entre ski-roues, course à pied et musculation. Vendredi dernier, ils ont parcouru à vélo le Rennsteig, ce sentier qui suit les sommets le long de la crête principale des monts de Thuringe et de la forêt de Thuringe (le Grosser Inselsberg et le Grosser Beerberg)

Le biathlète Frédéric Jean a également fait un détour en Allemagne avec Cyril Miranda et John Michelin, mais aussi une partie du staff de Salomon. « Le but de ce stage, faire une bonne semaine de spécifique avec notamment le retour du ski mais aussi des séances de ski-roues et footing. »

Photo d’archives