Les Jeux en multi-écrans

Depuis quelques minutes le rideau s’est abaissé sur les XXIIes Jeux olympiques. La cérémonie de clôture a été belle, très belle, aussi belle que la cérémonie d’ouverture. Les performances des athlètes, de nos athlètes seront analysées, commentées ; elles seront encensées, mais aussi décriées. Elles ne laisseront personne dans l’indifférence. Chacun se positionnera selon ses critères, ses valeurs.Laissons du temps au temps, laissons le soufflet retomber et ensuite prenons de la distance avec l’événement. Alors nous apprécierons plus justement ce qui a généré nos émotions… positives ou négatives.

Avant cela, regardons comment nous avons vécu ces Jeux. Pour l’imense majorité d’entre nous, c’est devant l’écran qu’ils se sont déroulés. Je devrais dire devant LES écrans. Ecrans de télévision. Celui de France Télévisions, bien sûr. Mais aussi pour ceux qui avaient la chance de les capter, les télévisions suisses, belges, luxembourgeoises… Ecrans de télévision toujours pour y retrouver des chaînes qui nous offraient des analyses pertinentes et avisées (Eurosport), mais aussi irrespectueuses et irritantes (Equipe 21).

Ecrans d’ordinateur pour se connecter à  Internet et et ses sites spécialisés. Un bon moyen d’aller dans le détail des épreuves, d’avoir tous les classements, de suivre tous les athlètes, d’avoir les réponses aux différentes questions.

OLYMPIC GAMES SOCHI 2014

 

Facebook. Le top pour partager ses émotions, ses joies, ses peines, ses coups de gueule… avec les amis.

Ecrans géants installés dans les stations et les villes supportrices de leurs champions locaux. J’ai testé celui de Bois d’Amont, j’aurais aimé vibrer à l’annonce d’une médaille, mais comme à l’Alpe D’Huez pour suivre Ophélie David, les supporters n’ont pas pu laisser exploser leur bonheur à l’image des Pyrénnéens unis derrière Martin Fourcade.

Ecrans des smartphones Ils ont été d’un précieux secours en l’absence de téléviseur. Les SMS des copains, les mails, les applications spécialisées pour ne rien manquer. Mais aussi Twitter. Il s’y dit tout et son contraire. Les gazouillis sont des sources d’informations incontournables et tellement rapides.

Les XXIIIes Jeux olympiques d’hiver, à Pyeongchang en Corée du Sud se profilent… dans quatre ans, du 9 au 25 février 2018.Peut-être aurons-nous plus d’écrans pour vivre encore plus intensément ces futurs jeux. La 3D se sera démocratisée, les technologies nouvelles auront sans aucun doute permis de franchir un nouveau pas… Le téléspectateur aura toujours une place privilégiée, ça c’est certain ! Avant ces futurs Jeux, rendez-vous est fixé à tous les supporters pour les Jeux paralympiques du 7 au 16 mars prochains. De grands moments, des frissons, des émotions garantis.

Les bons plans pour suivre les Jeux Paralympiques : France Télévisions et plus particulièrement France4 et ses 60 heures de retransmission :

 

  • Ceci est la dernière rubrique de Thierry Champenois, animateur de la coupe du monde de combiné nordique de Chaux-Neuve. Toute l’équipe de Nordic Magazine le remercie.
  • Retrouvez toutes ses rubriques : cliquez ici.

 

Photo : Agence Zoom


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.