Les Saisies attendent les sprinteurs

SKI DE FOND – Le championnat de France de sprint se déroulera dimanche 22 janvier aux Saisies. La concurrence s’annonce élevée. Baptiste Gros devra batailler ferme pour conserver son titre.

 

Le 22 janvier, le championnat de France de sprint se déroulera aux Saisies, au lendemain d’un skiathlon.  L’an dernier, le titre était revenu à Baptiste Gros chez les hommes et Marika Godin chez les dames. L’Annécien avait devancé Maurice Manificat et Lucas Chanavat, dans une finale qui avait également concernée Richard Jouve, Clément Parisse et Victor Roguet. Le dimanche, la course masculine sera très disputée. Tous ces coureurs ont déjà eu l’occasion de se distinguer durant l’hiver. Chez les dames, ce sera forcément plus ouvert, la Jurassienne ayant raccroché les skis au printemps.

D’autres fondeurs auront aussi à cœur de se distinguer. Il s’agit des juniors Martin Collet et Delphine Claudel qui, l’an dernier, étaient montés sur la plus haute marche du podium.

Elément important avant de faire des pronostics : ce n’est pas le skate mais le classique qui a été choisi par les instances fédérales. En décembre dernier, dans un sprint classique disputé à Goms, en Suisse, dans le cadre de l’Alpin Cup, c’est Lucas Chanavat qui avait obtenu le meilleur résultat chez les tricolores (6e). Alexandre Pouye n’était pas très loin (9e). Il faudra donc aussi compter sur le fondeur du SC Peisey-Vallandry.
 

 

Quant au skiathlon, qui se disputera le samedi, il permettra à ceux qui ont déjà bataillé sur le même format à Prémanon le 29 décembre dernier, soit de confirmer, soit de prendre leur revanche. Dans plusieurs catégories, on avait assisté à des sprints avant le passage de la ligne d’arrivée. C’est dire que le week-end Samse national tour s’annonce d’ores et déjà passionnant dans la station olympique.

 

 

Télécharger (PDF, 53KB)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.