Les sportifs jouent au golf aux Rousses

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

Ces 9 et 10 août, une pléiade de champions seront présents sur la Station des Rousses pour jouer au golf.

 

L’affiche est très belle. Laura Flessel, Marie Martinod, Pierre Vaultier, Caroline Montillet, Philippe Colin, Aurore Jean… Le champion paralympique Vincent Gauthier-Manuel (lire Nordic Magazine n° 9) a invité, à partir d’aujourd’hui, ses amis à la première édition de la Jura Golf Cup’s. Au programme, un week-end dédié au golf porté par l’association MSC Événements chère à Frédéric Jean et John Michelin, avec le soutien de Vincent-Team.

Le porte-drapeau de la délégation paralympique française pour les jeux paralympiques de Sochi 2014, médaille d’or en slalom géant, est un habitué des practices. Récemment, c’est à Saint-Omer qu’il a participé à son premier Pro-Am avec deux handigolfeurs, Olivier Lecocq et Nino Ourabah et le joueur professionnel Jake Roos.

« J’ai découvert le golf en accompagnant un ami skieur sur un practice (pour s’entraîner à taper des balles), raconte Vincent Gauthier-Manuel. J’ai tout de suite accroché avec la précision du geste. Il faut accélérer son swing à la fois ferme et relâché. Le contrôle de soi et la coordination sont deux éléments clefs… que les skieurs et golfeurs ont en commun. »

Deux practices

La Station des Rousses, où il vit, compte deux golfs 18 trous sur son territoire : le Mont Saint-Jean qui organise chaque année l’Open des champions, auquel, en juin dernier, ont participé Jason Lamy Chappuis, Théo Hannon, Hugo Buffard, Marie-Caroline Godin, Julien Lizeroux, Léo Lacroix ou encore Nicolas Jean-Prost ; et le Rochat, tout près de la tourbière du lac des Rousses, avec l’ancienne ferme Buffard pour club-house.

Le samedi, le scramble se déroulera au Mont Saint-Jean (compétition par équipe, où chaque joueur joue une balle chacun, en continuant à partir de la position la mieux placée), quand le dimanche, c’est au Rochat qu’est programmé un stableford qui, en éliminant les extrêmes dans le calcul des points, permet de ne pas trop pénaliser un débutant qui raterait complètement un coup.

C’est dans ces deux formats que skieurs — à l’exemple de l’ex-combiné Sylvain Guillaume, second derrière son compatriote Fabrice Guy (également inscrit) aux JO d’Albert-ville, du skieur acrobatique Jonas Devouassoux ou encore Florence Masnada, ex-skieuse alpine, seule Française à avoir remporté la coupe du monde de combiné — et non-skieurs s’affronteront en toute convivialité. |

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski, tremplin des Tuffes

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.