Les Suisses de Jules Cuenot : Davos… vu côté Suisse

RUBRIQUES – C’est jeudi et c’est l’heure de passer la frontière avec les Suisses de Jules Cuenot.

 

 

Première Coupe Suisse à Goms

Le week-end du 5 et 6 décembre s’est déroulée la première étape du circuit Suisse de ski de fond. Tous les meilleurs athlètes helvètes (excepté ceux présents en coupe du monde) se sont affrontés sur un tracé très sélectif de 2,5 km, parfaitement enneigé grâce aux nombreux canons présents sur le site.
Ces premières compétitions étaient très importantes pour de nombreux fondeurs. En effet, elles faisaient également office de qualifications pour la coupe du monde de Davos.

 

Roman Schaad

Roman Schaad (photo : Facebook)

Les hostilités ont débuté samedi avec un KO sprint style libre de 1,4 km. Chez les hommes, c’est le jeune Roman Schaad (22 ans) qui s’est montré le plus rapide lors des qualifications. Habitué des sprints coupe du monde skating, il a impressionné en reléguant le second du prologue (Candide Pralong) à plus de 5 secondes !

Roman, quelque peu malade, a cependant renoncé aux finales et c’est finalement Jovian Hediger qui s’est imposé devant Gianluca Cologna et Candide Pralong.

Chez les femmes, la « Canado-Suisse » Heidi Widmer s’est imposée devant Nadine Faehndrich et Rahel Imoberdorf.
Une distance en classique (15 km pour les hommes et 7,5 km pour les femmes) allait clôturer ce premier week-end de compétitions.
Chez les hommes, c’est Livio Bieler qui s’est montré le plus rapide devant Jason Ruesch et le Liechtenchteinois Philip Haelg. Du côté des dames, c’est Lydia Hiernickel qui s’est démarquée en devançant Fabiana Wiesner et Heidi Widmer.
A la suite des deux compétitions, les dirigeants / entraîneurs suisses ont décidé de qualifier sept athlètes (4 hommes et 3 femmes) ne faisant pas partie des cadres de Swiss-Ski, pour la coupe du monde de Davos. J’ai eu le plaisir d’être qualifié pour le sprint, une belle récompense après plusieurs années de biathlon !

 


 

Curdin Perl (avec Francesco de Fabiani)

Curdin Perl (avec Francesco de Fabiani)

Toni Livers

Toni Livers

Laurien Van Der Graaff

Laurien Van Der Graaff

Heidi Widmer

Heidi Widmer

Gianluca Cologna

Gianluca Cologna

Seraina Boner

Seraina Boner

Ueli Schnider

Ueli Schnider

Dario Cologna (photos : Vianney Thibaut/Agence Zoom)

Dario Cologna (photos : Vianney Thibaut/Agence Zoom)

Les Suisses à la maison (ou presque)

Traditionnelle étape du ski de fond mondial, la coupe du monde s’est arrêtée le week-end passé dans la station grisonne de Davos.
Comme chaque année, tous les athlètes suisses au départ espèrent briller à la maison et beaucoup d’entre eux en font un objectif majeur. Cette année, la star locale Dario Cologna a quelque peu déçu son public en réalisant « seulement » le 15e temps du 30 km style libre. Beaucoup d’athlètes rêveraient d’un top 15 en coupe du monde, mais Cologna en souhaitait certainement beaucoup plus sur ce format de course, qui lui convient pourtant parfaitement.

Deux autres Suisses que nous attendions pas forcément ont néanmoins pu se démarquer : Toni Livers avec son joli 10e rang et Curdin Perl avec une 13e place.
Comme souvent, c’est nos voisins français qui réalisent de grosses performances (3 athlètes dans les 7 premiers) sur ce tracé qui leur a souvent souri. D’après certains dires, Dario n’ayant pas apprécié de se faire voler la vedette de la sorte, a promis à tous ses fans que les pendules seraient remises à l’heure lors de la prochaine étape de coupe du monde… A suivre !
Les sprinteurs suisses ont par ailleurs montré de belles choses lors du KO sprint du dimanche. Roman Schaad, Gianluca Cologna et Jovian Hediger ont passé le cap des qualifications, mais n’ont pu malheureusement créer l’exploit attendu par tous les spectateurs présents.
Jovian Hediger a été éliminé en ¼ de finale sur chute, tout comme Gianluca Cologna. Tous les espoirs reposaient sur le puissant Roman Schaad qui s’est hissé en ½ finale. Mais celui-ci sera malheureusement éliminé à son tour, suite à une chute survenue dans la dernière bosse.
Du côté des femmes, trois athlètes ont également passé le « cut » des qualifications.
Laurien Van Der Graaff terminera finalement au 13e rang, Nadine Faehndrich à la 22e place et Heidi Widmer à la 30e.
Pour ma part, affaibli par une grippe survenue au début de la semaine et qui a duré jusqu’à jeudi, je n’ai malheureusement pas pu me défendre à 100% de mes capacités. Je termine les qualifications à 14 secondes du vainqueur, mais l’expérience fut très belle et j’espère qu’elle sera reconduite !

 


 

Ex-sprinteur reconverti dans le biathlon

Martin Jäger, ex-sprinteur Suisse avec de nombreuses participations en coupe du monde a voulu relever un nouveau défi, il y a un an et demi. En effet, après avoir fait « le tour du ski de fond mondial », il a décidé de se lancer dans le biathlon avec comme objectif de performer au plus haut niveau, comme il avait pu le faire les années précédentes dans sa discipline de prédilection.

 

Martin Jäger

 
Rapide sur les skis, le plus dur pour un ex-fondeur est bien évidemment le tir… Cependant certainement doué dans cette discipline, il parvient rapidement à « toucher » les cibles et obtient une place en IBU Cup, lors de l’hiver dernier.
Après un entraînement estival intensif, avec de nombreuses heures passées derrière la carabine, il a eu l’opportunité de pouvoir participer à sa première épreuve de biathlon au niveau mondial : l’étape de coupe du monde d’Oestersund
Même s’il n’est pas encore très adroit derrière sa carabine, il pourrait notamment créer l’exploit sur un sprint (exercice à deux tirs) grâce à ses capacités de fondeur. Quoi qu’il en soit, il est vivement déconseillé de l’avoir dans ses skis dans une ligne droite finale… !


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.