L’heure des vacances… pas pour tous

La saison 2012-2013 est terminée. Mais la vie ne s’est pas arrêtée pour autant pour les athlètes.

 

Actuellement, il faut répartir les athlètes des équipes de France en trois catégories. Tout d’abord, il y a ceux qui partent en vacances, à l’image de Robin Duvillard ou Martin Fourcade qui vient de terminer une tournée exhibition en Russie. « Départ en vacances avec une belle victoire ! Matériel au vestiaire pour quelques semaines ! », écrit le double champion olympique sur Instagram.

Martin Fourcade

 

De son côté, la fondeuse pontissalienne Anouk Faivre-Picon a retrouvé ses terres, avant de prendre la poudre d’escampette : «  je profite donc d’un peu de temps à la maison à Pontarlier avec ma famille et mes amis avant de m’envoler vers le soleil, à destination d’un petit archipel de l’Océan Atlantique. » On imagine aussi Jason Lamy Chappuis en train de voler dans les nuages.

 

Le temps de partenaires

Ce repos intervient après les championnats de France de ski nordique à Prémanon. A l’agenda, il reste encore quelques rendez-vous conviviaux du printemps où chacun peut partager le fruit de ses efforts avec ses sponsors, son ski-club, ses amis. La réception des biathlètes chez Somfy n’est pas passée inaperçue.

Somfy

C’est aussi le moment où il faut renouveler les contrats de partenariat, quand il n’est pas nécessaire d’en décrocher de nouveaux. Nos sportifs mettent alors à jour leur book.

 

Retour à l’école

Seconde catégorie : il y a les étudiants qui ont retrouvé le chemin de l’école. La sauteuse Julia Clair a ainsi repris les cours  à Grenoble, à l’UFR Staps. Elle y croisera Anaïs Chevalier, qui rêve d’« une semaine de vacances en Crête plus tard », le Jurassienne Valentin Chauvin et bien d’autres.

Enfin, il y a ceux qui ont revêtu les habits de l’entreprise. Le combiné Geoffrey Lafarge est opticien à Chamonix. En juin dernier, il a décroché un BTS à Morez et, depuis le mois de septembre, il est en contrat CIP avec l’entreprise Lafarge optique à Chamonix, grâce aux aides de la région Rhône-Alpes, de l’Etat et de la FFS.

 

Gerbator

Hors catégorie, il y a Marie Dorin-Habert qui, le 1er avril, était enceinte de trois mois. Déjà ! Sur son site Internet, elle vient de publier un joli texte. C’est son bébé qui est le narrateur et qui nous parle avec beaucoup d’humour et de tendresse de « Gerbator ».

Pour tous, la saison 2013-2014 est bel et bien terminée. Mais la suivante a presque commencé. A la Fédération française de ski, les réunions s’enchaînent. Des entraîneurs sont partis, d’autres doivent les remplacer. Il y a les groupes à constituer, des plannings à organiser. Un chantier important en cette période post-olympique.

Dans la tête des sportifs, on regarde aussi vers l’avant, comme le confie Jean-Marc Gaillard : « Place au repos et aux vacances, je vais bien en profiter pour recommencer l’entraînement début mai plein d’énergie. Une nouvelle belle saison arrive avec le retour de la coupe du monde à La Clusaz, un nouveau Tour de Ski et enfin les championnats du monde à Falun ». Tout un programme.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.