Lillehammer : Klaebo intouchable en qualification

SKI DE FOND – Johannes Hoesflot Klaebo est resté le patron sur la qualification du sprint classique de Lillehammer. Le prodige norvégien a creusé des écarts impressionnants sur ses adversaires. Maurice Manificat, Lucas Chanavat et Richard Jouve ont accroché le bon wagon.

 

Après son formaidable triplé à Ruka, Johannes Hoesflot Klaebo sera encore l’homme à battre à Lillehammer. Sur la qualification du sprint classique, il a relégué son premier poursuivant, le Russe Alexander Bolshunov, à plus de quatre secondes. Parmi les favoris, Calle Halfvarsson et Paal Golberg ont réussi de belles prestations avec les 5e et 3e temps.

 

Petter Northug (NOR).

Johannes Klaebo (NOR).

 

Dans le clan français, on compte trois hommes au départ des quarts de finale. Parti très vite, Richard Jouve a connu une deuxième partie de course plus difficile et est passé d’un souffle, avec le 30e temps. Plus réguliers dans l’effort, Lucas Chanavat et un Maurice Manificat en grande forme ont signé les 20e et 27e chronos. Pour les Suisses Jovian Hediger, excellent 17e, a gagné le droit de poursuivre sa route en phases finales.

 

Maurice Manificat (FRA).

Jovian Hediger (SUI).

Andrew Musgrave (GBR).

Federico Pellegrino (ITA).

 

Pour son grand retour en coupe du monde, Petter Northug Jr, 32e, a manqué la qualification pour une petite seconde. Baptiste Gros est l’un des grands perdants du jour, lui qui n’a pu faire mieux qu’une 41e place.

 

Lucas Chanavat (FRA).

Richard Jouve (FRA).

Télécharger (PDF, 297KB)

 

Photos : NordicFocus


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.