Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Ski nordique - A l'occasion de la Foulée Blanche qui a réuni plus de 500 coureurs sur les hauteurs d'Autrans, Nordic France et les Moniteurs Cyclistes Français (MCF) ont profité de cette exposition pour signer un premier partenariat autour de la pratique du fatbike sur les sites nordiques.

L’offre fatbike se structure sur les sites nordiques

Ski nordique – A l’occasion de la Foulée Blanche qui a réuni plus de 500 coureurs sur les hauteurs d’Autrans, Nordic France et les Moniteurs Cyclistes Français (MCF) ont profité de cette exposition pour signer un premier partenariat autour de la pratique du fatbike sur les sites nordiques.

 

Pourquoi ce partenariat a été mis en place ?

Activité très développée au Quebec avec de nombreux itinéraires et pratiquants, le fatbike (VTT à pneus très larges adaptés pour rouler dans la neige) a débarqué sur les sites nordiques français il y a quelques années entraînant quelques réticences et conflits dans le milieu de la montagne et du nordique.

Disciplines diamétralement opposées dans le subconscient des montagnards, le ski de fond et le fatbike se retrouvent de plus en plus obligés de cohabiter sur les domaines nordiques entraînant quelques problématiques que les instances gérant le nordique et le Fatbike ont cherchées à structurer via un partenariat signé ce week-end à Autrans entre Nordic France et Moniteurs Cyclistes Français.


 

L'article continue sous la publicité
pub

« On a simplement voulu répondre à une problématique grandissante sur les domaines nordiques où les loueurs ont décidé de se positionner sur ce nouveau produit en offrant aux pratiquants une alternative en cas de manque de neige alors qu’en face les sites nordiques étaient un peu en retard, explique à Nordic Magazine Vincent Berlandis directeur de Nordic France. Les loueurs proposaient des vélos aux pratiquants qui ensuite se retrouvaient aux départs des pistes de ski de fond ou aucun balisage ni itinéraire spécifique ne leurs étaient proposés. Cette cohabitation non réglementée jusqu’alors entraînait des conflits d’usages sur l’utilisation des pistes.»

 

La fatbike, une activité de substitution

Une trentaine de sites nordiques proposent une offre de fatbike en France. « C’est une activité qui peut être complémentaire aux pratiques existantes voire une activité de substitution, notamment en début de saison quand il y a peu de neige car le fatbike peut se pratiquer même s’il n’y a que 5 cm de neige », poursuite M. Berlandis.

« Ce vélo est capable de prolonger la saison, offrant aux moniteurs en montagne la création d’un métier qui se développe sur 4 saisons, enchérit Julien Rebuffet directeur des Moniteurs Cyclistes Français. C’est une transformation majeure pour l’économie de la montagne car, avant l’arrivée du fatbike, les écoles n’étaient ouvertes sur les stations qu’en été et là, ils peuvent travailler toute l’année. Il y a une vraie opportunité pour nous et de belles perspectives pour le développement de la montagne ainsi que pour la pérennité des activités et des professionnels qui sont déjà implantés sur place ».

 

L'article continue sous la publicité
pub

Ski nordique - A l'occasion de la Foulée Blanche qui a réuni plus de 500 coureurs sur les hauteurs d'Autrans, Nordic France et les Moniteurs Cyclistes Français (MCF) ont profité de cette exposition pour signer un premier partenariat autour de la pratique du fatbike sur les sites nordiques.

 

Choc culturel et historique

« On se heurte à des chocs culturels et historiques,  le ski de fond s’est développé depuis les année 60 avec de très grands réseaux de pistes et  nous, à MCF, on prône plutôt la diversification et la requalification d’une partie de ces sites historiques avec des itinéraires voies blanches ou itinéraires partagés qui vont permettre la mutli-activité.»

Et Julien Rebuffet d’ajouter : « On a l’habitude des sentiers en été où la cohabitation sur les sentiers larges ou étroits se passe très bien depuis 40 ans avec zero accidentologie avec d’autres activités. On sait que l’hiver ça pourrait marcher de la même façon mais pour ça il faut qu’on puisse faire nos preuves, expérimenter et observer et c’est un peu ça aussi qui a motivé le rapprochement avec Nordic France pour partager nos expertises et voir comment on peut diversifier et requalifier certains itinéraires pour une meilleure cohabitation avec les piétons les luges et les fondeurs. »

 

Un référentiel pour les domaines nordiques

Nordic France a donc créé un référentiel, qui va venir préciser dans quelles conditions l’activité peut venir s’implanter en évitant les conflits d’usages avec les autres pratiques.

L'article continue sous la publicité
pub

« On a plutôt préconisé une pratique en cohabitation avec les raquettes, les piétons, les chiens de traîneaux et pas avec les fondeurs car il y a trop de différences de vitesse entre les deux pratiques ce qui est plus accidentogène, de la même manière que si l’on retrouve des piétons sur une piste dédiée au ski de fond… », poursuit Vincent Berlandis.

Dans ce référentiel les sites nordiques trouveront tous les éléments sur :

  • comment concevoir un itinéraire,
  • comment créer un plan de circulation pour le fatbike sur un site nordique,
  • les règles de sécurité minimales

 

En lien avec la Fédération Française de Cyclisme, les pistes reprendront le même code couleur que les pistes de ski de fond pour définir leur difficulté. De même pour le balisage qui permettra d’organiser au mieux cette nouvelle offre sur le site nordique.

Pour Julien Rebuffet, « il y a une opportunité et un nouveau modèle économique à mettre en avant pour les sites nordiques, car oui l’activité fatbike doit être payante au même titre que le ski de fond« .

« Chaque gestionnaire est libre de mettre en place ou non l’activité chez lui, notre rapprochement avec MCF nous on a simplement permis d’établir des règles qui convenaient aux socio-professionnels comme MCF mais aussi aux domaines nordiques », termine Vincent Berlandis. Les règles sont désormais posées, reste à organiser l’offre sur les sites en France…

L'article continue sous la publicité
pub

 

Photo : Nordic Magazine

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

Facebook

A LIRE AUSSI

Biathlon

Les biathlètes en stage dans le Kamtchatka ont pris le départ du dernier marathon de ski de fond de l'hiver en Russie.

Ski nordique

A peine « retraité », le Suédois Anton Karlsson a été recruté par l'organisation de la Visma Ski Classics.

Ski de fond

Calendrier de la Visma Ski Classics modifié, mesures sanitaires, froid polaire... Le Bornandin Théo Deswazière raconte son hiver.

Saut à ski

Durant les Mondiaux d'oberstdorf, le Norvégien Halvor Egner Granerud avait été testé positif à la. Covid-19. Samedi, il a déclaré ne pas avoir retrouvé...

Ski de fond

14:02. Et de deux pour Iris Pessey ! Lauréate de la Fossavatn Skate ce jeudi, la fondeuse haut-savoyarde, actuellement coach des biathlètes juniors britanniques,...

Ski de fond

Avec pas moins de cinq podiums à son actif, plusieurs équipes se verraient bien accueillir la fondeuse norvégienne.

Ski de fond

Quelques jours après avoir parcouru 610 kilomètres en 31 heures, le fondeur norvégien Joar Thele se confie à Nordic Magazine sur un incroyable week-end.

Ski de fond

Tous les jours, Nordic Magazine retrace la saison 2020/2021 des fondeurs français à travers 10 clichés. Ce samedi, l'hiver du Savoyard Renaud Jay est...