Loup : l’arrêté préfectoral autorisant le tir de défense est suspendu

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

1010496 74901061 Une louve a été retrouvée morte dans les Alpes en début de semaine. Dans l’attente des résultats des analyses toxicologiques commandées pour identifier les causes de sa mort, l’arrêté préfectoral autorisant l’éleveur de Chapelle d’Huin à effectuer des tirs de défense est suspendu. Le loup en question, un mâle solitaire en recherche d’un territoire, a en effet semé la terreur dans l’élevage ovin de Thierry Maire, causé la mort ou des blessures graves à plusieurs dizaines de moutons, agneaux et brebis.
En effet, la France est autorisée à prélever 6 loups en 2011. Cet animal pourrait être le 6ème loup prélevé depuis le début de l’année faisant cesser de facto toute autorisation de prélèvement.