Lucas Humbert 5e d’un ultra-trail marocain

Capture d’écran 2011-10-11 à 05.29.56

Les 6 et 7 octobre a eu lieu la troisième édition de l’Utra Trail Toubkal, également connu sous le nom d’UTAT. Cet événement est en passe de devenir une des manifestions sportive outdoor les plus importantes du Maroc. Le départ a été donné à seulement 70 kilomètres de Marrakech, à Oukaimeden. Cette année, onze nationalités ont foulé les pistes de l’Atlas, certains trailers sont très connus du monde du sport, à l’image de Dawa Sherpa, népalais et grand « Ultra Trailer ».

«  Je dois vous dire que c’était une course très exigeante et la plus dure que j’ai courue dans ce format, raconte le Jurassien Lucas Humbert, qui a terminé cinquième.

Le coureur a ressenti une légère entorse au 10e kilomètre, une fatigue générale et, dit-il, aussi de la lassitude. « Nous avons traversé des paysages magnifiques, des villages à 5h de la 1re piste, bref une vraie immersion dans le quotidien berbère. Malheureusement mon état durant la course ne m’a pas permis réellement de prendre du plaisir. » Il s’est régalé a partir de samedi : « nous sommes partit avec l’équipe des Champenois a Imlil pour gravir le sommet du toubkal, point culminant nord africain à 4167m. Des gens d’une gentillesse extrême qui n’ont rien et vous donnerait tout, lever de soleil au sommet, tagine… Des moments exceptionnels puis un retour sur Marrakech oùu le contraste avec le haut Atlas est saisissant….. Voilà, encore une visite au Maroc et départ le cœur serré de cet Eden de liberté. »

L’organisation propose trois courses : 105 kilomètres sur 6 500 mètres de dénivelé positif à courir en moins de 36 heures, 42 kilomètres sur 2 600 de dénivelé positif à boucler en moins de 12 heures. Et 24 kilomètres, sans chrono, mais avec tout de même 1 400 mètres de dénivelé positif.

Photo : Utat.fr


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade