Lucas Humbert à la CCC : « Je donnerai le meilleur de moi-même »

A moins d’une semaine du terrible ultratrail CCC, faisons le point avec le Jurassien Lucas Humbert.


Image 6

 

Vous avez dompté l’Oisans. La CCC pour Courmayeur Champex Chamonix, vous effraie-t-elle ?

C’ est une course longue distance. Tout peut arriver. Le meilleur comme le pire. J’espère pouvoir donner le meilleur de moi-même, on verra ensuite… 

 

La compétition commence tout de suite, puisque les premiers kilomètres conduisent rapidement à plus de 2500 m d’altitude. Il faudra donc avoir des jambes dès le début. Avez-vous récupéré ?

Ce début de profil me va parfaitement. Le tri aura lieu tout de suite.  J’ai les jambes. J’ai super bien récupéré. La grosse caisse, avec cette saison d’AMM à Orcières !

 

Tête de la Tronche, Grand col Ferret, Bovine, Tseppes et Tête aux Vents : connaissez-vous ce parcours ? Où sont les difficultés ?

Grand Col Ferret sous la chaleur, c’ est long. Bovine, je crois, c’ est le pire du parcours, la seule partie pas roulante du tout. Tseppes, c’ est raide aussi mais bien plus propre que Bovine. Tête aux vents sera le dernier effort.

 

Si ce n’est vous qui remportez le CCC, qui voyez-vous en tête ?

Xavier (Thévenard).

 

C’est le dernier gros pari de votre été ou nous réservez-vous une autre course ?

Non. J’enchaîne ensuite par l’Ultra du Toubkal au Maroc début octobre et le solo khumbu trail en novembre.