La Maille #22 fait déjà son Tour de France

UBRIQUES – Chaque jeudi, le skieur de fond Clément Mailler pose les skis pour sortir sa plume aiguisée.

RUBRIQUES – Chaque jeudi, Clément Mailler pose les skis pour sortir sa plume aiguisée.

 

Vous ne m’en voudrez sûrement pas si je vous parle de soleil, car depuis deux semaines et les Jeux olympiques en Corée, c’est plutôt froid, vent, mais ne fait pas marrée.
Vous êtes aussi passés à côté du début de la saison de vélo, qui annonce déjà un beau Tour de France.
Cet été, pour Le Tour, on part dans le Vendée-le-début. Les coureurs Mouilleron déjà le maillot le troisième jour, avant de rejoindre Lorient qui est d’ailleurs loin d’être à l’Est, quand il n’est pas proche. D’ici on pourrait croire qu’on est Brest arrivé, mais on n’est pas venu là pour ramasser des Mûres de Bretagne avant les Fougères.
Il faut encore aller en Hauts de France, car il n’y a Pas de Calais, où du moins plus, mais il a plu comme toujours, même si ça n’a rarement plu aux cyclistes. En passant par Dreux, ils vont rejoindre Lille, où un trésor les attends. Pour des hommes en quête d’or, qui, vu la météo, vont être en corsaire.
En redescendant, même si jamais Dreux sans Troyes, on ne passera pas par cette ville de l’Aube.
Vient enfin le jour de repos, le huitième jour, qui n’aura rien d’un handicap mental pour ces acteurs qui n’ont pas joués la comédie. Et après plusieurs étapes à passer pour des « rain man », ils vont être un peu « off-man », comme diraient les anglais.

La Pau des fesses

Avant de rejoindre le traditionnel passage des Pyrénées, qui ne date pas d’Hyeres, l’étape très sinueuse d’Espelette va pimenter la course. Cela risque de brûler la Pau des fesses avec des chutes à prévoir. Là encore, pas de miracle, mais des jambes Lourdes.
Les organisateurs auront soigneusement pris le soin d’éviter le centre et de ne pas passer par le Massif Central. Par peur de polémiques habituelles sur les athlètes dopés. , car il y a de bons sangs dans Cévennes. Et si nos cyclistes restent trop longtemps dans le coin, ils vont s’en prendre une à-Mende.
On notera que dans ce parcours 2018, la part belle est faite à la région Rhône-Alpes Auvergne, qui élève Savoie au détriment d’autres départements, car ils ont trouvé des financements qu’il n’y avait pas là, point.
Toutes les régions ne peuvent pas êtres satisfaites, et comme on dit, Ain de perdu, dix de retrouvés. Malgré ça, la Drôme-adhère ne pas avoir été retenue par manque de bosse !
D’ici à ce que la caravane passe, vous avez le temps de quelques Tour de Ski.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.