Mais qu’ont fait les skieurs pendant leurs vacances ?

Les skieurs terminent leurs vacances, quand ce n’est pas déjà fait. Mais qu’ont-ils bien fait pendant leurs vacances ?

Biathlon 0566-1024x764

« Relâchement » est le mot qu’emploie Maurice Manificat pour évoquer son quotidien. N’imaginez pas le fondeur français sur une plage paradisiaque, écrasé par le chaleur tropicale. « Momo » est à Grenoble et il travaille au frais (au froid) à la bibiothèque universitaire où le chauffage a été coupé pour cause de travaux : «  Je n’ai pas de cours à proprement dit, mais j’effectue un travail en binôme avec Julie Bloch (musher), qui consiste à construire un projet, une démarche expérimentale de A à Z. » Cette semaine, ils sont passés aux travaux pratiques dans les salles de laboratoires du l’UFR de Biologie sur le Campus universitaire.

Travail universitaire pour Maurice Manificat”

Maurice Manificat n’a pas participé aux Challenge des moniteurs aux Ménuires : « Je suis au repos complet, je n’ai pas fait une seule séance de course à pied, ni vélo, ni aucun sport d’endurance depuis les championnats de France. » Le jeune homme concède quelques sorties en telemark au cours des trois dernières semaines : «  cela ne m’était pas arrivé depuis plusieurs années. Cependant, je dois avouer que je n’en avais ni l’envie ni le temps, les conditions climatiques humides et glaciales de ce mois d’avril n’aidant pas. Cela me fait du bien de couper comme cela, ma musculature se relâche ; moi qui suis habituellement très raide, je me surprends à toucher le sol avec les mains, debout jambes tendues, à froid le matin ! Cela peut vous paraître normal, mais jamais de ma vie je n’avais réussi un tel exploit ! ». 

Vacances écourtée pour Robin Duvillard”

Robin Duvillard, s’il est maintenant au repos, a écourté ses vacances. Plus exactement, il les a commencées après les autres : « J’avais choisi cette année de continuer la saison plus tard que d’habitude en allant courir en Norvège et je ne regrette vraiment pas. La Skarverennet est une course incroyable, des paysages splendides sur les plateaux norvégiens et une ambiance vraiment folle.  » Il a terminé 7e. Il a ensuite pris la direction du soleil, « pour se reporser et faire de la fraîcheur ».

Marie-Laure Brunet n’était pas sur son canapé le jour de la Fête du travail, elle qui a également rangé ses skis plus tard que beaucoup : « J’ai choisi le 1er mai comme date de reprise de l’entraînement », indique-t-elle. Et de poursuivre : « un mois s’est déjà écoulé depuis la fin de la saison (sans compter les courses du Kamtchatka). Le temps passe toujours aussi vite. J’ai tout de même l’agréable sensation d’avoir pu profiter de ma trêve, ce qui n’a pas toujours était le cas dans le passé. C’est la première année depuis un long moment que je n’avais aucune obligation scolaire ou autre… Je dois dire que ça change la vie. Profiter de gens que j’aime, de mes montagnes des Pyrénées  comme je l’ai fait durant trois semaines reste mon équilibre ». Elle a regagné Villard-de-Lans, son « camp de base ». Au programme : « Remettre de l’ordre dans mes affaires, payer mes factures et répondre aux nombreuses demandes d’autographe qui s’accumulaient dans ma boîte à lettres ont été mes occupations de la dernière journée de vacances ! » Physiquement, elle a repris « en douceur », confie la jeune femme.

Du vélo pour Alexis Bœuf”

Depuis le 1er mai, Alexis Bœuf a aussi repris l’entraînement, avant de participer, avec l’équipe de France A de biathlon à un stage à Chambéry la semaine prochaine. « Après une première séance en VTT hier [30 avril], aujourd’hui c’était vélo sous la pluie en compagnie des membres du « Chambéry Ski Project ». Même si le temps n’est pas terrible pour l’instant ça fait du bien de refaire du sport. »

Le Jurassien Sébastien Lacroix a pratiqué le ski alpin, de la randonnée, a effectué quelques balades en vélo et à moto bien sûr.

« Entre une virée sur Paris pour faire le tour des télés et passer une bonne soirée en compagnie du ministre des sports,un vol de voiture, les championnats de France, un stage à l’ETAP avec l’armée de terre, des réceptions chez Somfy et Rossignol, la Moscou Champions Race et enfin les vacances… je n’ai pas vu le temps passer ! », témoignait pour sa part Martin Fourcade : « Encore quelques jours de vacances pour se reposer et faire le point avant de repartir de plus belle pour une nouvelle saison ! »

Photo : http://www.alexisboeuf.com/


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade