Manon Locatelli, Jean-Marc Gaillard and co remettent leur titre en jeu

C’est l’heure du premier grand week-end sportif de l’été pour les nordiques français. Enjeux et présentation des trois épreuves du championnat de France qui animeront Prémanon pendant trois jours.

 

Capture d’écran 2013-06-20 à 17.56.42

Sur le sprint et le prologue, les rollerskieurs vosgiens pourraient bien titiller les fondeurs…

 

C’est l’événement ski de l’été : dès ce vendredi, le SC Prémanon organise les championnats de France de ski-roues pendant trois jours.

Au programme (lire en détails ci-dessous), un sprint ce vendredi en fin d’après-midi dans le village de Prémanon, un prologue sur 3,3 km au stade des Tuffes pour les catégories cadets à seniors le samedi et la traditionnelle poursuite du dimanche : la côte de la Doye succédant aux pentes du Galibier de l’an dernier.

La bagarre s’annonce belle et le niveau dense puisque tous les collectifs des équipes de France de fond, biathlon et combiné nordique seront présents (sauf l’équipe A de biathlon en stage en Italie). Ce sera l’occasion de prendre une première mesure du niveau de chacun alors que la préparation estivale s’oriente désormais vers les efforts en intensité. 

Plusieurs athlètes défendront leur titre acquis l’an passé sur les routes de Briançon. Sur l’épreuve de sprint disputé sur un 200 m en plat montant, Manon Locatelli (SA Meaudrais) avait brillé devant Laure Tassion et Coraline Hugue, vainqueur de la petite finale devant Marion Buillet. On retrouvera ces spécialistes du genre aux avants-postes ce vendredi soir.

 

La montée pour les fondeurs, le sprint pour les rollerskieurs ?”

 

Chez les hommes, Martin Bouchet s’était imposé devant Cyril Gaillard. Mais le Savoyard ne défendra pas son titre, s’étant retiré du circuit à la fin de l’hiver. Du coup, son dauphin fera face à une très sérieuse concurrence car outre les spécialistes du sprint comme Darragon ou Miranda, Baptiste Noel et Igor Cuny, les rollerskieurs vosgiens qui brillent en coupe du monde de la spécialité, vendront chèrement leur peau que ce soit sur le sprint ou le prologue.

Aussi, il ne serait guère surprenant de voir les récents vainqueurs d’un team sprint en coupe du monde bousculer les fondeurs dès ce soir dans les rues de Prémanon qui devraient faire le plein pour ce spectacle populaire et spectaculaire. 

Par contre, ils devraient être davantage à la peine dans l’épreuve de la montée de la Doye, taillée pour les gros moteurs comme Jean-Marc Gaillard, détenteur du titre national, Maurice Manificat ou encore Robin Duvillard et Adrien Backscheider. Chez les dames, la concurrence sera limitée à une petite vingtaine d’athlètes et Anouk Faivre-Picon, titrée en 2012, sait qu’elle devra se méfier de ses copines de l’équipe de France.   

 

Le programme :

 

Vendredi 23 août

10 h 00 : cross cadets/cadettes aux Tuffes

17 h 00 : KO Sprint au centre de Prémanon. 200 mètres en plat montant.

18 h 00 : phases finales par 2 par élimination directe en ¼ de finale, puis demi – finale et finale

19 h 30 : remise des prix et présentation des équipes de France

 

Samedi 24 août

10 h 00 : prologue au stade des Tuffes, 1 tour de piste 3,3 km cadettes, jeunes, juniors et seniors dames

10 h 45 : prologue cadets, jeunes, juniors et seniors hommes

12 h 30 : remise des prix aux Tuffes Prologue et Cadets (derby course à pied + prologue)

17 h 30 : Les Tuffes – Comité de course – (poursuite)

 

Dimanche 25 août

9 h 30 : poursuite dans la montée de Prémanon. Départ dames lotissement « Les Rivières » jeunes, juniors et seniors

10 h 30 : départ hommes depuis le parking La Sipal jeunes,

11 h 30 : départ femmes – Parking « La Sipal » juniors et seniors

13 h 00 : au centre de Prémanon, remise des prix