Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Ski nordique, saut à ski, Vu de Norge, Norvège, Biathlon, Ski de fond, Combiné nordique

Marathon de Bessans : e-Liberty Ski Team va prendre des risques

SKI DE FOND – Ce week-end, la France du ski de fond a rendez-vous en Haute-Maurienne pour le Marathon international de Bessans.  Parmi les prétendants à la victoire, les athlètes du e-Liberty Ski Leam. A la veille de la course classique et à deux jours de l’épreuve en skate, son entraîneur Emilien Buisson évoque les ambitions de ses troupes.

 
Le e-Liberty Ski Team termine un stage à Bessans. Ses skieurs se sont préparés pour disputer, ce week-end, les courses du Marathon international de Bessans puis les étapes de la Visma Ski Classics. Pour Nordic Magazine, leur entraîneur Emilien Buisson fait le point en ce début d’année.

 

  • Quels sont vos objectifs sur les courses de Bessans de ce week-end ?

Nous avons deux objectifs. Le premier est de performer et de monter sur les podiums dans les épreuves en skating et en classique. Ensuite, ces compétitions nous permettront de bien conclure le stage que nous venons d’effectuer ici. Pour cela, on va prendre des risques sur les tactiques de courses, afin de nous préparer pour la Visma Ski Classics, ce circuit étant notre principal objectif de l’année. Nous allons d’ailleurs disputer neuf étapes sur les douze.

 

Ski nordique, saut à ski, Vu de Norge, Norvège, Biathlon, Ski de fond, Combiné nordique

L’e-Liberty Ski Team sur la première étape de la Visma à Livigno.

 

  • Quel premier bilan pouvez-vous tirer des trois premières étapes du circuit ?

Il faut rappeler que nous sommes en phase d’apprentissage sur le circuit. Nous sommes en train de nous structurer, de nous construire pour le long terme. Je suis très satisfait de la 6e place de l’équipe sur le prologue. En individuel, je suis content des classements, même si nos coureurs paraissent loin. Je retiens surtout la présence de bonnes attitudes.

 

L'article continue sous la publicité
pub

 

pub

 

La Finlandaise Kati Roivas sera notre invitée, elle défendra nos couleurs pour la première fois.

 

  • Quel est l’état de forme de votre équipe ? Et quelles sont vos attentes pour chaque athlète?

Déjà, il n’y a pas de bobos physiques. L’ensemble de l’équipe e-Liberty Ski Team est revenu en forme après une épidémie de gastro-entérite durant les fêtes. Seul Jean Grasset sera forfait ce week-end. Sur le style classique, Marie Kromer, notre spécialiste de la poussée, devrait jouer devant tout comme nos garçons, Bastien Poirrier et Antoine Auger.

Nos jeunes Mathis Leray et Samuel Ikpefan seront eux-aussi engagés. La Finlandaise Kati Roivas sera notre invitée, elle défendra nos couleurs pour la première fois. Le but est qu’elle puisse faire connaissance avec nous pour ensuite envisager une collaboration.

En skating, Théo Deswaziere travaillera sa polyvalence sur la technique de ski. Thomas Chambellant jouera la gagne ou le podium. Alors qu’Arnaud du Pasquier, notre Suisse, cherchera à engranger de la confiance. Ce dernier est en phase de reconstruction après une blessure survenu l’an dernier.

 

Ski nordique, saut à ski, Vu de Norge, Norvège, Biathlon, Ski de fond, Combiné nordique

 

L'article continue sous la publicité
pub

 

pub

 

  • Quel est le programme de ces prochaines semaines?

Les plus expérimentés partiront en Suisse pour la Diagonela Engadin et enchaîneront sur la Marcialonga, le week-end du 26 janvier en Italie. Les plus jeunes resteront en France avec Les Belles Combes et l’Envolée Nordique. Tout le monde se retrouvera sur la Transjurassienne.

  • Votre effectif a bien évolué depuis l’hiver dernier. Estimez-vous que le groupe a pu recréer une cohésion d’équipe?

C’est vrai, il y a eu beaucoup de changements entre ceux qui sont partis et ceux qui ont arrêté leur carrière. Petit à petit, la mayonnaise a pris. Il y a une bonne émulation. Tout le monde est investi, que cela soit sur le sportif ou l’extra-sportif. Même si le groupe change, l’état d’esprit est le même. Les liens sont forts. Un esprit de famille règne.

 

Photo : e-Liberty Ski Team

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Sport Passion, Ski nordique, Biathlon, Ski de fond
Biathlon, ski de fond, Saut à ski, combiné nordique, Sports d'hiver, Nordic Magazine, Ski, nordique, vol à ski

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

Après la démission de Daniel Faahraeus, le ski de fond suédois ne s'est toujours pas trouvé de nouveau patron.

Ski de fond

Therese Johaug sur les traces de Charlotte Kalla En octobre 2020, on apprenait dans les colonnes de la presse suédoise que la fondeuse Charlotte...

Ski de fond

08:57. Ari Luusua vient de l’annoncer sur les réseaux sociaux. A 33 ans, le Finlandais a décidé de raccrocher les skis. « Mes enfants...

Ski de fond

Quatrième de la mass-start à élimination du Martin Fourcade Nordic Festival il y a une dizaine de jours, la Bressaude Delphine Claudel, 25 ans,...

Ski de fond

Faut-il participer ou pas au Tour de Ski qui se terminera un mois avant le début des Jeux de Pékin ? Dans l'équipe norvégienne,...

Vu de Norge

Avec Vu de Norge et nulle part ailleurs, retrouvez toute l’actualité nordique norvégienne.

Ski de fond

Harald Oestberg Amundsen impressionne tout le monde depuis qu'il a intégré l'équipe nationale. Mais le fondeur norvégien de 22 ans, confronté à une forte...

Ski de fond

Opérée de l'épaule mercredi dernier, Linn Svahn entame sa rééducation. Personne ne sait combien de temps celle-ci va durer, alors que les Jeux olympiques...