Marcialonga : les têtes d’affiche pour le 40e anniversaire

L’une des plus prestigieuses courses de longue distance du monde fête ce week-end son 40e anniversaire : Le Marcialonga, 70 km en style classique.

Partenza4.jpg

L’élite classique”

La crème de la crème des spécialistes classiques sera présente. Les trois meilleurs de l’année dernière (les frères Joergen et Anders Aukland ainsi que Stanislav Rezac) vont sûrement se battre pour une autre place sur le podium cette année et pourquoi pas pour une (autre) victoire, mais il y a quelques challengers qui feront tout leur possible pour empêcher la réalisation de ce scénario : les frères Tynell, Jörgen Brink, Per Eloffson, Matthias Fredrikssen, Jimmie Johnsson, Oskar Svärd, Jerry Ahrlin (tous Suédois), Jens Arne Svartedal, Simen Oestensen, Espen Harald Bjerke (tous Norvégiens), Pietro Piller Cottrer, Florian Kostner, Sergio Bonaldi (qui a remporté la Dolomitenlauf, devant le Slovaque Bajcicak et le Norvégien Northug, absent de La Clusaz), Cristian Zorzi, Nicola Morandini, Fabio Santus (tous Italiens), le Tchèque Martin Koukal, le Russe Vasily Rochev, le Slovaque Martin Bajcicak ou encore le Suisse Toni Livers.

Du côté des femmes, le podium de l’an dernier sera présent : Nyström Susanne (SWE), Jenny Hansson (SWE) et Stephanie Santer (ITA) qui est également annoncée à la Transjurassienne. Antonella Confortola (ITA), Sandra Hansson (SWE), Seraina Boner (SUI), Tatjana Manimaa (HNE) ou Laila Kveli (NOR) feront de leur mieux pour se distinguer. Olga Mikhailova (RUS) a, elle, remporté la 39e Dolomitenlauf. Elle sera une sérieuse adversaire. 

Parcours mythique”

Presque entièrement préparé avec de la neige artificielle, la piste, qui relie les deux vallées de Fassa et Fiemme, sera une nouvelle fois dans un état parfait pour supporter le passage de ces leaderrs et des 7000 autres participants.

Tôt le matin, le départ sera donné à Moena, en direction de Canazei (à environ 18 km) avant un retour vers Moena. Après, la piste continuera dans le Val di Fiemme, en passant par les sites des prochains championnats du Monde de ski (qui se tiendront à la fin du mois de février), comme Predazzo (saut à ski) et Lago di Tesero (ski de fond).

C’est ensuite que la piste descendra régulièrement, dévoilant une image complètement différente de cette région ! Ce sera d’autant plus difficile que la piste montera en pente raide de la vallée jusqu’à Cavalese où le finish est situé. Ces trois derniers kilomètres peuvent être très décisifs.

Le gagnant est attendu par le “Soreghina”, que l’on appelle “Princess of the Dolomites”, et il lui sera remis un collier énorme.

Plusieurs manifestations, comme le 11 km de ce samedi, avec arrivée sur la place principale de Predazzo et skieurs en tenue traditionnelle, auront lieu tout au long de la semaine.

Pour de plus amples informations : www.marcialonga.it.