Marie Dorin-Habert n’a pas dit son dernier mot

BIATHLON – Si elle traverse une période difficile et fera l’impasse sur les épreuves individuelles de Ruhpolding, Marie Dorin-Habert veut encore y croire.

Non, sa saison n’est pas encore terminée. Sa carrière non plus. Bien que la situation qu’elle traverse depuis le début de cet hiver soit compliquée à gérer pour la quintuple championne du monde, la biathlète du Vercors veut se battre jusqu’au bout. C’est ce qu’elle a écrit hier soir sur son compte Instagram après une interview accordée à nos confrères de l’Equipe et de Ski chrono hier. « Dorin, le début de la fin » titre ainsi le quotidien sportif qui précise que l’intéressée ne souhaite pas se rendre aux Jeux olympiques comme remplaçante. Le sacrifice de s’éloigner longtemps de sa fille paraît au-dessus de ses forces. « Ce qui ressort de cette interview est assez négatif et défaitiste. Le fond de ma pensée est tout autre. J’ai toujours une tendance à voir le verre à moitié vide mais je suis une compétitrice (…). En ce moment, les résultats et l’état de forme que je traverse sont délicats mais je connais les règles du jeu, le sport de haut-niveau et en accepte les conséquences sans pour autant baisser les bras, poursuit la médaillée olympique de Vancouver. Je suis donc à fond, motivée et décidée à sortir du trou. L’objectif est le sprint d’Antholz. »

C’est en Italie que la Dauphinoise jouera sa qualification olympique et tentera d’enrayer cette spirale négative. En cas de non participation aux Jeux en Corée, elle mettra un terme à sa superbe carrière. Mais la flamme de l’espoir brille encore pour Marie Dorin-Habert qui sera alignée sur le relais dames samedi.

Photo : NordicFocus

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.