Marie-Laure Brunet : « Il faut rester coquette en toutes circonstances »

Galanterie oblige, c’est la biathlète Marie-Laure Brunet qui ouvre notre questionnaire décalé de l’été. On y découvre une championne en pleine préparation estivale à destination de Sochi, mais aussi une jeune femme coquette et soucieuse de son apparence… 

 

 

– L’été en trois mots pour vous, c’est ? 

Entrainement, entrainement, entrainement

 

– Période estivale rime souvent avec préparation physique. Où en êtes-vous sur ce point précis ? 

Je suis actuellement en stage en Norvège avec toute l’équipe de France de biathlon mais aussi de fond. Et à ce stade de la préparation je suis contente du travail effectué et des sensations retrouvées à l’entrainement.

 

– Ski-roues, musculation, trail, course à pied, vélo, VTT… Quelle activité préférez-vous et pourquoi ? 

J’ai toujours beaucoup aimé la course à pied. C’est un bon moyen de se retrouver dans la nature et de voir une multitude de paysages en se déplaçant rapidement!

 

Capture-d-ecran-2013-07-26-a-10.28.13.png

Marie-Laure avec Fabrice Guy, champion olympique et parrain de Nordic magazine.

 

– Votre destination préférée pour l’entraînement estival ? 

Pour l’entrainement estival j’aime Bessans. Je me sens bien là haut. Tout y est. Stade, altitude, montagnes… Le restaurant le paradis 

 

– … et pour les vacances ? 

La côte Basque reste pour moi un petit coin de paradis pas très loin de la maison… J’aime l’authenticité qu’il est encore possible de retrouver là bas.

 

– En matière de télé, vous êtes : L’amour est dans le pré, Secrets d’histoires ou Fort Boyard ?

J’ai été beaucoup TV durant mon enfance. Mes parents avaient du mal à m’en sortir…Plus ça va moins je la regarde.

 

– Etes-vous en mode solo à l’entraînement ou au sein d’un team ou d’un groupe de copains ? 

Je suis en mode FFS, donc en groupe. J’apprécie aussi faire du sport seule ou avec des gens qui ne font pas du haut niveau.

 

– A part vous entrainer, vous faites quoi l’été ? 

Sincèrement il est difficile de faire autre chose l’été puisque les mois d’été représentent la plus grosse période de volume horaire dans notre préparation. Je profite quand même des terrasses de restaurant de temps à autre le soir, mais ma priorité reste ma préparation.

 

– Que n’oubliez-vous jamais dans la valise pour partir en stage ? 

Je pars toujours avec ma boite trousse à maquillage. Il faut rester coquette en toutes circonstances !

 

 

– En parlant de stage, quel pire colocataire avez-vous eu à fréquenter ? 

Joker 

 

– … et le meilleur ? 

Ma meilleure colocataire reste mon amie andorrane Laure. Ça se passe très bien avec les autres filles du groupe mais avec Laure nous nous connaissons sur le bout des doigts et ça facilite la cohabitation !

 

– Quel livre de chevet lisez-vous en ce moment ? 

En ce moment je passe mon temps libre à lire l’autobiographie de Tony Estanguet, un sacré mec….

 

– Connaissez-vous un gros mot en Norvégien ? Je ne parle pas Norvégien et votre préféré en Français ? 

Putain con !

 

– Vous écoutez quoi sur votre MP3 en ce moment ? 

Pile au moment où je vous réponds c’est Eric Clapton qui tourne sur mon ordi !

 

– Et sur YouTube, c’est quoi le clip qui tourne en boucle ? 

Stromae/Fromidable

 

 

– En été, vous êtes plutôt moules-frites ou poulet-frites ? 

Poulet/frites

 

 – Quels vos objectifs de l’automne… et ceux de cet hiver ? 

Cet automne je veux trouver beaucoup de champignons… Non mais sans blague !! JE m’entraine pour atteindre mon meilleur niveau. C’est celui-là mon objectif