Martin Fourcade a-t-il déjà perdu le gros globe ?

L’Allemand Arnd Peiffer (19/20) et le Norvégien Christiansen, qui signe son premier podium, complètent le top 3 de cette poursuite.
Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

BIATHLON – Passé à coté du sprint de Nove Mesto remporté par Johannes Boe, Martin Fourcade manquera sans doute la poursuite. Et accuse déjà un sérieux retard au général.

 

« Le gros globe sera un objectif jusqu’à ce que je l’ai perdu ou gagné », confiait ce dimanche Martin Fourcade aux médias français. Mais ce jeudi, à l’issue du sprint de Nove Mesto qu’il a terminé à une lointaine 43e place à plus de 2 mn du vainqueur Johannes Boe, son plus sérieux rival dans la conquête d’un 8e globe consécutif, le Français a lâché au micro de La Chaîne L’Equipe : « C’est un objectif principal qui, je pense, aujourd’hui s’envole ».

Est-ce à dire que le plus grand biathlète français, voire mondial, de l’histoire a fait une croix sur le gros globe ? Comptablement, les chiffres ne jouent en effet pas en sa faveur. A l’occasion de la poursuite où il s’élancera avec une confortable avance samedi, Johannes Boe a clairement les moyens de creuser encore des écarts importants sur ses poursuivants. A commencer par Martin Fourcade qui, a priori, ne disputera pas la poursuite même si son coach Vincent Vittoz prévient dans L’Equipe : « Aucune décision n’est prise pour l’instant. Il faut juger si c’est utile pour pas en vue de la mass-start de dimanche ».

 

Au départ de la mass-start pour gagner

Après seulement trois étapes et alors qu’il reste une vingtaine de courses à disputer, Johannes Boe, déjà 4 victoires, semble sur un nuage. Pour autant, tout n’est pas à jeter dans le début d’hiver de Martin Fourcade : deux victoires individuelles, une 2e place sur le sprint, une forme plus qu’honnête retrouvée après le passage à vide de Pokljuka. Mais là où le bat blesse, c’est dans la tête : « Il faut que j’arrive à retrouver de la fraîcheur dans la tête », confiait-il hier.

BIATHLON - Passé à coté du sprint de Nove Mesto remporté par Johannes Boe, Martin Fourcade manquera sans doute la poursuite. Et accuse déjà un sérieux retard au général.

Martin Fourcade (FRA) dans la nuit de Nove Mesto (CZE). © Manzoni/NordicFocus.

 

Pour le patron du biathlon français, Stéphane Bouthiaux, Martin Fourcade a déjà grillé quatre jokers, « deux de trop, analyse-t-il dans L’Equipe du jour. La coupe du monde ne sera plus son objectif mais c’est un objectif qui peut revenir en cours de saison. Si Johannes Boe reste dans sa forme physique d’aujourd’hui, il sera intouchable. »

Lucide, l’ancien entraîneur de Fourcade assure aussi que son poulain est déçu mais pas atteint. « Il sera au départ de la mass-start pour gagner. Les déceptions ne durent jamais longtemps avec lui. »

La saison est loin d’être terminée puisqu’il reste deux grosses périodes après les fêtes dont les championnats du monde programmés en Suède, à Östersund du 7 au 17 mars. D’ici là, de l’eau aura coulé sous les ponts et la vérité du jour ne sera peut-être pas la même tout l’hiver…

 

Photo : Nordic Focus photo agency

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.