Martin Fourcade : « ça va ! »

BIATHLON – Au siège de Rossignol, Martin Fourcade a déclaré avoir envie simplement de se reposer avant de repartir pour la Scandinavie.

 

 

Après les championnats de France à La Clusaz, Martin Fourcade n’a qu’une envie, celle de revêtir de nouveau le dossard. « Ce qui est sûr c’est que je ne suis pas du tout satisfait des performances de ce week-end et c’est sûr que j’ai envie de recourir très vite pour montrer que c’est juste une erreur due à une grosse fatigue », a-t-il confié hier à nos confrères de France Bleu. Et d’ajouter : « Je ne suis ni inquiet ni rassuré. C’est quelque chose qui s’est passé et que je ne peux pas renier. Mais j’ai aussi d’autres indicatifs. »

Lundi, le biathlète a effectué un bilan biologique complet. « Les premiers résultats sont bons », a-t-il annoncé mardi alors qu’il était présent au siège mondial de Rossignol pour inaugurer la nouvelle vitrine où reposent ses globes de cristal et ses médailles.

 


« Je suis fier de voir la place qu’elle occupe maintenant dans le hall », s’est félicité le champion. « A chaque fois que je passe devant cette vitrine qui ne cesse de se remplir et de s’agrandir, je me dis que nous avons une chance inouïe d’accompagner un athlète comme Martin Fourcade dans l’accomplissement de ses objectifs », a déclaré Bruno Cercley, président du Groupe Rossignol. Le dirigeant et le sportif ont rappelé à tour de rôle combien leur collaboration était fructueuse.

 

Nordic Magazine vous propose de voir l’interview de France Bleu dans son intégralité :

 

Photo : Rossignol-Ludo Chauchaix


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.