Martin Fourcade : « Ce résultat d’équipe est exceptionnel »

BIATHLON – Deuxième de la mass-start derrière son meilleur ennemi Johannes Boe et devant son compatriote Antonin Guigonnat, Martin Fourcade fait le bilan d’une étape fructueuse à Ruhpolding. Le leader français se réjouit aussi du visage conquérant de l’équipe de France.

 

  • Martin Fourcade, vous réalisez un nouveau podium et pourtant, le troisième tir de cette mass-start et vos deux erreurs auraient pu coûter cher !

Oui, ça a été une course d’attente jusqu’au premier tir debout. Je suis passé un peu à travers et il a ensuite été compliqué de revenir et compenser mon retard sur seulement deux tours. J’aurais pu gagner à 18/20 mais avec des erreurs réparties plutôt dans la course. C’est le jeu de la mass-start mais je suis content d’avoir travailler sur la piste pour revenir à cette belle deuxième place.

 

  • Cette semaine, vous étiez plus rapide que Johannes Boe, contrairement à la semaine précédente. Une bonne nouvelle dans la perspective des Jeux ?

Je pense que Johannes sera meilleur aux Jeux que ce qu’il a montré ce week-end. Pour moi, c’est une courbe de forme qui s’est un peu inversée mais je m’attends à être un peu moins performant à Antholz car ma préparation physique est ainsi faite en vue des Jeux.

 

  • Vous vous sentez vraiment mieux sur les skis ?

Oui, clairement. Je sens que j’ai plus de marge, que je suis capable de regarder devant et d’être ambitieux. Ça se joue à 20 secondes mais c’est énorme en biathlon… Mais encore une fois, je ne pourrais pas maintenir cet état de forme jusqu’au Jeux, ce n’est d’ailleurs pas l’objectif. J’aurai une semaine de repos après Antholz pour surcompenser et travailler sur un cycle afin de me présenter aux Jeux en étant performant. Il faudra aussi tenir la forme sur toute la quinzaine olympique… Mais sur cette semaine allemande, c’était important pour moi de montrer que j’étais performant, que je pouvais aller vite. De me prouver au fond de moi même que je suis capable de skier plus vite que l’adversité.

 

  • L’équipe de France a montré une superbe densité ce dimanche avec les 2e, 3e, 4e et 11e places prises sur la mass-start. Heureux de bilan d’ensemble ?

C’est surtout une très bonne nouvelle pour eux car ça leur prouve qu’ils sont capables de réaliser ce genre de courses. Ils doivent en prendre conscience et être capables de le répéter sur des courses à enjeux comme sur les Jeux olympiques. La seule vérité que je tire de la course du jour est aussi que ce résultat d’équipe est exceptionnel. Ça prouve qu’on est capable de le faire, y compris aux Jeux.

 

  • Vous projetez-vous déjà collectivement vers les Jeux avec l’équipe ?

C’est compliqué de tirer des plans sur la comète. Il faut garder l’humilité sans forcément en faire trop sur la magnifique performance d’aujourd’hui. Oui, il faut en profiter mais ne pas en faire une vérité, ne pas créer une attente supplémentaire. On a déjà une grosse attente de nous même par rapport à nos performances. Si Antonin, Quentin ou Simon Desthieux vont chercher une médaille olympique individuelle, ce sera un exploit qu’ils ont les capacités de réaliser. Car ils l’ont presque tous déjà fait en coupe du monde. Mais ce n’est pas leur position sur le papier, donc autant de ne pas leur donner un statut qui n’est pas le leur, ce serait inutile.

 

Photo : NordicFocus

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.