Martin Fourcade et Jean-Guillaume Béatrix : un podium de copains historique

Martin Fourcade en or, Jean-Guillaume Béatrix en bronze : le biathlon français est à la fête ce soir. Une poursuite historique qui fait le bonheur des frenchies. Voici leurs réactions.

 

Il en rêvait, voilà quatre ans qu’il ne pense qu’à cette médaille d’or olympique. Quatre ans qu’il travaille dur tous les jours pour décrocher le seul titre qui manque à son prodigieux palmarès. Et ce soir, son rêve est devenu réalité à Sochi : Martin Fourcade succède ainsi à Vincent Jay dans la grande famille des champions olympiques de biathlon français. « Il y avait beaucoup d’attente. Mais il y a des jours où on est confiant, où pas grand chose peut nous arriver. Faut arrêter les préjugés sur les Français qui ne tiennent pas la pression, Teddy Riner et Renaud Lavillénie l’ont prouvé à Londres ! »

Un bonheur n’arrivant jamais seul, le cannibale du biathlon mondial partage ce podium historique avec Jean-Guillaume Béatrix : « Sur le podium avec mon pote d’enfance, c’est magnifique, c’est génial. On va en profiter mais les Jeux ne sont pas finis. j’ai envie de remercier tout le monde. Aujourd’hui, j’ai eu le grain de folie pour être champion olympique. Je suis heureux ! »

Valérie Fourneyron, la ministre des Sports a salué la performance du Catalan : « Cette victoire est vraiment la marque des grands champions. Il a signé une course stratégiquement parfaite. Il a été fabuleux et quel dernier tir debout ! Le compteur est débloqué, c’est fantastique.»

 

Je n’ai jamais pensé à la médaille (Jean-Guillaume Béatrix)

 

Emu aux larmes, le grand frère Simon Fourcade a fini sa course avec la « banane ». « Quand j’arrive sur le stade, je vois qu’il fait sans-faute et ensuite dans la montée, Stéph’ (Stéphane Bouthiaux, l’entraîneur français) me dit que Jean-Gui est troisième, c’est fou. Je suis tellement heureux pour Martin ».

Avec son dossard 14, Jean-Guillaume Béatrix n’en revient toujours pas. « Il se passe tellement de choses sur cette course ; je n’ai jamais pensé à la médaille. Je suis très content de mon dernier tir où beaucoup ont tournée et de cette dernière boucle sur les skis. Durant la première, je pensais à simplement garder mon écart. J’en avais gardé sur un éventuel sprint. J’ai encore beaucoup de courses à faire et suis ravi de partager ce podium avec Martin.»

A priori, on connaît les deux biathlètes qui disputeront le relais mixte !

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.