Martin Fourcade : “Je suis partagé entre fierté et déception”

Battu d’un rien au sprint de la poursuite par Emil Svendsen, Martin Fourcade se dit à la fois et déçu et fier. Pourtant, il a remporté sa troisième médaille d’argent mondiale… en trois courses.

Capture-d-ecran-2013-02-11-a-14.04.53.png

Martin Fourcade mise sur les trois prochaines courses pour décrocher son premier titre mondial de ces championnats (© Agence Zoom).


Trois courses, trois médailles d’argent aux mondiaux de biathlon de Nove Mesto. Martin Fourcade confirme sa régularité au plus haut niveau mondial. Battu d’un rien après un sprint d’anthologie sur la poursuite de ce dimanche, le numéro un mondial français se dit partager entre fierté et déception : “Partagé entre la fierté de décrocher une troisième médaille dans ces championnats, d’avoir défendu pleinement mes chances, de montrer une fois de plus ma régularité au plus haut niveau mais aussi la très grosse déception de perdre mon titre de champion du monde pour si peu.Une différence de seulement 2,4 cm sur les 1 250 000 parcourus dimanche.”

 

Et le leader des bleus d’ajouter : “La course fût magnifique et le final haletant à malheureusement penché pour le Norvégien Svendsen. J’accroche ce soir une dixième médaille mondiale à mon palmarès. J’ai eu toute mon enfance accroché au mur de ma chambre le poster d’un champion de ski sur lequel était marqué en grosses lettres “Il y a des centièmes de secondes dont on se souvient toute sa vie” ceux là en feront parti!”

 

“Il reste trois courses dans ces championnats pour enfin décrocher l’or et trois jours de repos avant de repartir au combat”, ajoute Fourcade, triple médaillé d’or à Ruhpolding l’an passé.