Martin Fourcade, le boss de Ruhpolding

Le drapeau tricolore a de nouveau flotté dans le ciel du stade de biathlon de Ruhpolding. Après le relais d’hier, Martin Fourcade l’emporte au terme d’une course modèle.

 

downloader-16.php

Martin Fourcade a gagné, alors qu’il souffrait de l’épaule il y a peu.
(Photo : Agence Zoom) 

 

Il a neigé toute la journée à Ruhpolding. Le sprint messieurs de 10 km qui a débuté à 18h15 s’annonçait assez ardue en raison d’une piste en mauvais état. Mais le vent s’était retiré, ce qui laissait supposer de bons tirs.
Emil Hegle Svendsen est parti dans les premiers après l’affront français d’hier. Martin Fourcade l’a devancé lors du relais, ce qui a permis aux tricolores de monter sur la plus haute marche du podium.

Sur le pas de tir, le Norvégien a pris son temps et a assuré le 5/5. A son départ, il occupait la tête du classement provisoire, devant l’Allemand Simon Schempp. Henrik L’Abee-Lund l’en délogea assez vite, son compatriote qui se retrouva en pole position à égalité avec Andreas Birnbacher.

Le premier Français à prendre part au combat a été le biathlète de l’Ain, Simon Desthieux. Au couché, il allait être condamné à un tir de pénalité.

Comme prévu, de très nombreux cartons pleins ont marqué ce premier tir, dont ceux signés par le Russe Anton Shipulin, nouveau leader au moment où Alexis Boeuf prenait le départ. 4e du sprint à Oberhof, 7e de la poursuite, le Savoyard est à rien d’un nouveau podium. Allait-il renouveler l’exploit du 10 km d’Ostersund remporté par le Canadien Jean-Philippe Le Guellec ?

Les Norvégiens en forme”

Emil Hegle Svendsen enregistrait, lui, le meilleur temps du 2e tour. Mais il ratait une cible au tir debout. Une bonne nouvelle pour Martin Fourcade qui n’avait pas encore chaussé les skis ? A voir.

Pendant ce temps, deux Norvégiens gardaient un avantage après le 2e tour : Tarjei Boe et Emil Hegle Svendsen, qui ne perdait pas espoir. Simon Schempp se plaçait en troisième position, devant Jakov Fak et Andreas Birnbacher.

Après 2,3 km, Martin Fourcade enregistrait le meilleur temps alors que les Autrichiens prenaient les commandes. Friedrich Pinter ne résista pas à l’assaut du Français, premier après le tir couché.

Peu après, l’Autrichien Dominik Landertinger entra dans la danse, 4e, ainsi qu’Andriy Deryzemlya qui prit carrément l’ascendant.

Alexis Boeuf restait dans la course avant le dernier tour. Tir debout pour Martin Fourcade : superbe ! Le biathlète catalan sortait en tête, 13 secondes devant Evgeny Ustyugov, premier du provisoire. Qu’est-ce qui pouvait dès lors l’empêcher se s’imposer à Ruhpolding ? Il franchissait la ligne d’arrivée avec un temps de 23,51 minutes.

Alexis Boeuf avait déjà terminé : 6e à cet instant précis. Simon Fourcade enregistrait un tour de pénalité au tir couché, contrairement à Jean-Guillaume Béatrix qui faisait le plein. C’était une bonne nouvelle. Après sa belle prestation d’hier et sa réussite d’aujourd’hui, la claque d’Oberhof semble maintenant oubliée, au moins digérée.

Sursaut de Jean-Guillaume Béatrix”

Au final, il se classe 8e, Alexis Boeuf 13e (tous les deux qualifiés pour la mass-start), Simon Fourcade 42e, Simon Desthieux 59e et Florent Claude.

Il restait encore de nombreux concurrents en lice. Les leaders résistaient à l’assaut de leurs poursuivants. Au vu des intermédiaires, le tricolore ne pouvait pas être inquiété. Ce qui n’était pas le cas des autres occupants de la boîte. Evgeny Ustyugov (10/10) avait pris place sur la deuxième marche,  Emil Hegle Svendsen la troisième depuis longtemps (il est parti avec le dossard 5).

Un Russe vint en effet rejoindre un autre Russe sur le podium : Andrei Makoveev (10/10) effectuait la meilleure performance de sa saison et délogeait le Norvégien.

6 et 14e la semaine dernière à Oberhof, Martin Fourcade a rappelé en Allemagne qu’il était le boss. Suite demain en mass-start. Pour la passe de trois ?