Martin Fourcade manque la victoire à un chouia

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

La dernière fois, c’était au mondiaux de Nove Mesto. Le Français avait perdu le sprint d’un centième de seconde au profit d’Emil Svendsen. Cette après-midi, c’est Tarjei Boe qui le devance de quelques centimètres. Rageant !

 

downloader-2.php.jpeg

Martin Fourcade réalise une belle opération au classement de la coupe du monde (Photo : Agence Zoom)

 

Dix jours après les Mondiaux de Nove Mesto, la coupe du monde a redémarré ce jeudi à Oslo, sur le site d’Holmenkollen, avant les deux ultimes étapes russes à Sotchi (7-10 mars) et à Khanty-Mansiysk (15-17 mars). L’absence d’Emil Svendsen ne pouvait que profiter à Martin Fourcade qui a pour ambition de conserver le grand Globe de cristal où il compte 93 points d’avance.

Au tir couché, le Catalan, dossard 27, est rentré sur le stade avec 10 secondes d’avance, mais il est ressorti avec 15 secondes de retard, après un tour de pénalité. Au même moment, le Norvégien Ole Einar Bjoerndalen tenait la tête, devant l’Autrichien Dominik Landertinger et l’Ukrainien Andriy Deryzemlya.

Après le tir debout, le Français devait encore parcourir 300 mètres supplémentaires. Dur dur…

Si Alexis Bœuf est également ressorti du tir couché avec un tour de pénalité, visiblement dans une mauvaise journée, Jean-Guillaume Béatrix touchait, lui, toutes ses cibles. Au tir debout, ce dernier devait jouer avec le vent, mais ne manqua qu’une balle.

 

Belle prestation de Simon Fourcade

Le Norvégien Tarjei Boe, champion du monde de la mass start, retrouvait pour sa part le sourire. Avec 10/10, une victoire à domicile était possible après le tir debout. Il n’était qu’à 4,9 secondes de l’Ukrainien. La fin de la course devenait dès lors stratégique. Avec 25:44.5, il enregistrait avec un gain de 7,7 secondes avant Andriy Deryzemlya.

Martin Fourcade (8/10) pouvait-il mieux faire ? Malgré un tir difficile, le Français allait-il rappeler qu’il était le patron, son dossard jaune sur le dos ? Malheureusement, il lui manqua quelques centimètres. Un air déjà entendu lors du sprint 10 km des Mondiaux de Nove Mesto. Emil Svendsen avait décroché l’or pour un petit centième. Tarjei Boe a bien tiré, Martin Fourcade a bien skié.

Son frère pouvait-il le venger ? On pouvait le croire jusqu’au tir debout, mais Simon Fourcade allait perdre de précieuses secondes dans la dernière partie de la compétition. 10/10 donc, mais un retard de 28,9 secondes sur la tête de la course. Un résultat intéressant malgré tout : 6e place

A noter la 13e place de Jean-Guillaume Béatrix (9/10). Le biathlète de l’Ain, Simon Desthieux, 9/10, enregistrait le 27e temps. Alexis Bœuf doit se contenter du 49e rang.