Martin Fourcade, vice-champion olympique de la mass-start, manque d’un rien l’or

Sochi_Biathlon

 

Martin Fourcade arrache la médaille d’argent de la mass-start au terme d’un finish fou face à Emil Svendsen. Revivez les grands moments de cette folle course. 

 

Partira, partira pas ? Après de multiples reports compte-tenu du brouillard omniprésent sur le site du Laura Center, le départ de la mass-start est finalement donné dans des conditions météo délicates. Brouillard mais également chutes de neige entourent le site russe.

D’entrée de jeu, les Norvégiens, visiblement réconciliés avec leur matériel après de gros soucis de glisse, se placent devant le groupe des 30 meilleurs mondiaux : Bjoerndalen, Svendsen ou Johannes Boe sont avides de résultats et Martin Fourcade, son frère Simon et Jean-Guillaume Béatrix auront fort à faire face à l’armada des Norge.

Le double champion olympique français prend le temps de poser son tir mais commet une erreur. Bjoerndalen en sort deux. Chez lui, le Russe Shipulin sort en tête après le tir couché devant Svendsen, Garanichev ou Béatrix, parfaits face aux cibles.

 

Abandon de Simon Fourcade

 

Sur une piste brassante, le groupe de tête est alors composé d’une quinzaine d’unités, personne ne souhaitant véritablement durcir la course si ce n’est Garanichev… Simon Fourcade quitte précocement, trop précocement, cette bataille des chefs suite à une chute et un mauvais premier tir.

Svendsen, Moravec et Béatrix sortent un tir parfait, tout comme Martin Fourcade qui redresse la barre et se rapproche à 32 sec. Le plus solide adversaire de Fourcade sur le circuit de la coupe du monde, Emil Helge Svendsen impressionne sur la piste. Cherchant à durcir le tempo pour éviter le retour du Catalan, le Norvégien emmène dans son sillage Jean-Guillaume Béatrix, Eric Lesser, Jean-Philippe Leguellec et Ondrej Moravec… alors que Fourcade a déjà repris 10 sec.

 

Le retour de Martin Fourcade

 

Le retour du brouillard perturbe le tir debout : Jean-Guillaume Béatrix quitte la tête de course, la faute à deux erreurs, alors que Martin Fourcade revient sur Svendsen et Moravec après un tir canon. Le décor de la bataille des chefs est cette fois-ci planté sans oublier Bjoerndalen qui veut lui aussi s’inviter à la bagarre des géants.

Le dernier tir s’annonce, comme souvent sur la mass-start, absolument décisif alors que les flocons tombent toujours sur le site olympique. Reste à savoir qui craquera face aux cibles. Fourcade s’installe le premier et sort un tir supersonique prenant quelques mètres d’avance sur Moravec et Svendsen qui, eux aussi, ont blanchi les cinq cibles.

Dernier tour d’intox

 

Sochi-Photo Finish

Une photo qui restera dans l’histoire des JO.

Le podium est fait. Reste à en connaître la composition finale sachant que Svendsen recolle aux basques du Catalan et reste un excellent finisseur. Moravec passe devant à son tour. Les trois hommes ne se quittent plus. Dans la dernière difficulté du parcours, Svendsen surprend ses compagnons d’échappée ; Fourcade manque de tomber en accélérant, Moravec lâche… Le tricolore passe en tête. On se regarde. Chacun observe l’éventuelle faille de son adversaire direct. Les deux meilleurs biathlètes du monde se présentent sur le stade d’arrivée. Le Norvégien fait l’intérieur du virage avec le sprint, Fourcade revient de l’extérieur, jette le pied. Mais se contente finalement de l’argent pour une poignée de centièmes de secondes !

 

Photo : Agence Zoom –

Le classement 


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.