Mass-start de Khanty Mansiysk : superbe 2e place de Marie Dorin-Habert

Marie Dorin-Habert a pris la 2e place de la mass-start de Khanty-Mansiysk grâce à un 19/20 derrière la révélation tchèque Gabriela Soukalova.

 

downloader.php

Marie Dorin-Habert signe une superbe fin de saison (Agence Zoom).

 

Neige et froid étaient au menu de la dernière course de l’hiver en Russie : la 26e de la saison de coupe du monde de biathlon. Et pour terminer, quoi de mieux qu’une mass-start réunissant l’élite mondiale féminine, les 30 meilleures de l’année.

 

La Russe Olga Vilukhina se présentait seule au premier tir couché et sort un 5/5 ultra rapide pour s’emparer de la tête de la course. Anaïs Bescond commettait une erreur tandis que Marie Dorin-Habert, 4e de la poursuite hier, signait un sans faute et recollait facilement le groupe de tête. Kuzmina et Gossner perdaient elles tout espoir après leur tir complètement manqué. Les sœurs Semerenko emmenaient le groupe de chasse qui recollait la fugitive russe du jour.

 

Marie Dorin-Habert et les sœurs Semrenko profitaient de l’erreur de Villukhina pour prendre la tête de la course en compagnie de la Finlandaise Makararinen et la Tchèque Soukalova, double vainqueur sprint et poursuite sur ce site russe. 

Seule Vita Semerenko et Soukalova signaient le 5/5 au premier tir debout tandis que les trois autres du groupe des cinq visitaient une fois l’anneau de pénalité. Marie Dorin-Habert ressortait à 26 sec de la tête, en 3e position alors que la neige continuait de tomber… 

 

Une deuxième place grâce à un 19/20″

 

A l’approche du dernier tir, elles étaient encore 5 biathlètes à pouvoir rêver de victoire dont les deux premières Gabriela Soukalova et Vital Semerenko. La Tchèque Soukalova ne tremblait pas, tout comme la superbe Française Marie Dorin-Habert auteur d’un 19/20 qui partait en chasse de Soukalova avec 14 secondes de retard. Pendant ce temps là, Anaïs Bescond faisait un nouveau tour de pénalité.

 

Sur la piste, Soukalova s’envolait vers un magnifique triplé sprint – poursuite – mass start… Derrière elle, la tricolore maintenait l’écart sur cette dernière, et augmentait son avance sur Vital Semerenko et Kaisa Makarainen et Vilukhina qui revenaient comme un boulet sur la troisième place.

Deuxième devant Makarainen, Vilukhina, Semerenko et la surprenante Suissesse Selina Gasparin, la Française Marie Dorin-Habert terminait finalement 4e du classement général de la coupe du monde après sa meilleure saison. Anaïs Bescond terminait 16e.