Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Maurice Manificat, Biathlon, ski de fond, Saut à ski, combiné nordique, Sports d'hiver, Nordic Magazine, Ski, nordique
Maurice Manificat (FRA) - Modica/NordicFocus.

Ski de fond

Maurice Manificat : ce qu’il faudrait pour développer le ski de fond

Dans un entretien au quotidien d’Oslo, VG, le fondeur français Maurice Manificat avance plusieurs pistes pour aider les « petites nations » à mieux rivaliser avec la Norvège et ainsi redonner de l’intérêt à la coupe du monde.

Maurice Manificat : « Nous mourrons si rien ne change »

Le débat est ouvert, comme cela se produit à intervalles réguliers. Le ski de fond aurait besoin d’un nouveau souffle, peut-on lire ces derniers jours dans les médias norvégiens. En fait, la discussion s’est intensifiée dès lors que la légende Bjoern Dæhlie a proposé, dans les colonnes de VG, de supprimer les épreuves en style classique du calendrier de la Fédération internationale de ski.

Maurice Manificat n’y est pas favorable. Le fondeur français vient à son tour d’être interrogé par le quotidien d’Oslo. Que dit-il ? Déjà, le Haut-Savoyard ne veut pas qu’on touche à ce qu’il considère comme l’âme du ski de fond. Pour lui, il y a bien d’autres pistes à explorer pour donner à la Norvège des rivaux suffisamment forts pour susciter à nouveau l’intérêt du public.

Selon le triple médaillé olympique, « le principal problème est le coût de la coupe du monde en hiver. C’est trop cher pour nous. Nous mourrons si rien ne change (…) ».

Biathlon, ski de fond, Saut à ski, combiné nordique, Sports d'hiver, Nordic Magazine, Ski, nordique
Maurice Manificat (FRA) – Thibaut/NordicFocus.

Comme l’indique le fondeur d’Agy, concourir en Scandinavie pèse lourd sur le budget de la Fédération française de ski et sur celui des autres nations.

La facture d’un week-end de compétitions en Norvège ou en Suède équivaut à dix stages d’entraînement estivaux, indique-t-il.

L'article continue sous la publicité
pub

Dans l’article, il fait quelques suggestions. Il estime notamment que la FIS a beaucoup à apprendre de la fédération internationale de biathlon. Il pense que c’est une force pour l’IBU de posséder les droits télévisés. Pour le ski de fond, c’est le pays organisateur qui en est le détenteur. « Si la FIS pouvait en reprendre le contrôle, alors elle pourrait distribuer plus d’argent aux petits pays comme le fait l’IBU », estime Maurice Manificat.

Biathlon, ski de fond, Saut à ski, combiné nordique, Sports d'hiver, Nordic Magazine, Ski, nordique
Maurice Manificat (FRA) – Modica/NordicFocus.

Il voudrait aussi que les compétitions puissent se dérouler sur une même zone durant une période plus longue, afin de réduire les frais liés aux déplacements. Cet hiver, des équipes ont fait quelques impasses dans le calendrier uniquement parce qu’elles n’avaient pas les moyens d’aller partout.

Comme les biathlètes, les fondeurs pourraient aussi disputer des épreuves du mercredi au dimanche, complète-t-il.

« Mais la FIS semble verrouillée. Ils ont besoin d’un électrochoc », constate le Français.

Dans VG, le président de la fédération norvégienne de ski, par ailleurs membre du conseil d’administration de la FIS, Erik Roeste, a déjà répondu au skieur tricolore que l’organisation fédérale ne fonctionnait pas comme l’IBU. A savoir, tous les pays membres ont leur mot à dire. Ensuite, a-t-il rappelé, cette dernière ne s’occupe que de biathlon quand le ski de fond n’est pas le seul sport géré par la Fédération internationale de ski. Autrement dit, celui-ci n’aura pas droit à un statut particulier.

L'article continue sous la publicité
pub
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

Facebook

A LIRE AUSSI

Saut à ski

La Fédération internationale de ski a refusé la possibilité pour les dames de participer à un concours de vol à ski.

Ski nordique

17:03. L’interdiction d’utiliser du fluor pour farter les skis des fondeurs, sauteurs et biathlètes se précise. Alors que ces produits auraient dû être interdits...

Biathlon

Le biathlète Tarjei Boe, interrogé par VG, explique que, pour évoluer, le ski de fond aurait tout intérêt à regarder ce que fait le...

Ski de fond

Tous les jours, Nordic Magazine retrace la saison 2020/2021 des fondeurs français à travers 10 clichés. Ce mercredi, l'hiver du Haut-Savoyard Maurice Manificat est...

Biathlon

Biathlon : la Norvège vient de réaliser la meilleure saison de l’histoire du sport C’est un éternel qui ressurgit en ce début de mois...

Ski nordique

L'ancienne secrétaire générale a annoncé mardi vouloir succéder à Gian-Franco Kasper à la tête de la Fédération internationale de ski.

Ski de fond

Samedi, Mariya Istomina a remporté la mass-start dames, course à laquelle une jeune fondeuse a participé avec la combinaison norvégienne.

Ski nordique

18:00. La Fédération internationale de ski présentera un calendrier pour l’interdiction des produits fluorés dans le fartage des skis après la réunion de son...