Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Maurice Manificat, ski de fond, Pyeongchang
10.12.2017, Davos, Switzerland (SUI): Maurice Manificat (FRA) - FIS world cup cross-country, 15km men, Davos (SUI). www.nordicfocus.com. © Modica/NordicFocus. Every downloaded picture is fee-liable.

Maurice Manificat : «Davos, ça me convient»

SKI DE FOND – Quatre ans après, le Savoyard s’est de nouveau imposé dans la station grisonne. C’est un lieu fétiche pour lui.

 

On savait Maurice Manificat en forme après une excellente tournée scandinave. La victoire remportée dans le 15 km de Davos pour 4 secondes face au Russe Sergey Ustiugov le confirme. C’est sa deuxième victoire dans les Grisons et la cinquième fois qu’il prend place sur le podium.

  • Maurice Manificat, quatre ans après une première victoire à Davos, vous voilà de nouveau vainqueur. Cette piste vous convient à merveille…

Oui on peut dire ça. Je me sens vraiment bien à Davos. J’avais déjà connu toutes les marches du podium et je me disais que si je réussissais à rééditer mon succès d’il y a quatre ans, ce serait formidable. J’étais vraiment très confiant en arrivant dans les Grisons. D’une part parce que je me sens très à l’aise dans cet endroit, d’autre part parce que j’avais obtenu de bons résultats à Kuusamo et à Lillehammer. Et dès les premiers mètres, j’ai senti que j’étais bien dans le coup.

 

Maurice Manificat (FRA).

 

  • En étant le dernier des favoris à partir, vous avez pu être bien renseigné sur le parcours…

Nous avions volontairement choisi ce dossard pour me permettre de connaître les temps de passage de mes adversaires. C’était clairement un avantage pour moi d’être renseigné sur les écarts, même si ceux-ci étaient très minces.

  • Quand on vous a dit dans le dernier tour que vous n’aviez que 2 secondes d’avance, comment ça s’est passé dans votre tête?

A Davos, la fin est cruciale. Il m’est déjà arrivé d’avoir les meilleurs temps intermédiaires, mais de céder sur la fin. Un petit coup de blues est vite arrivé. Mais là, je ne me suis pas désuni et j’ai réussi à garder mon rythme jusqu’au bout. Et finalement, c’est très bien pour le public que les écarts aient été aussi serrés. Il y a eu ainsi beaucoup de suspense.

  • Quel a été votre sentiment quand vous avez rejoint puis dépassé Sundby sur le parcours?

Je ne cache pas que j’ai été un peu surpris. Ça m’a confirmé que j’étais vraiment très bien.

 

L'article continue sous la publicité
pub

 

pub

 

Photos : Nordicfocus

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Facebook

A LIRE AUSSI

Rollerski

19:06. Ce vendredi après-midi, la coupe du monde 2021 de rollerski s’ouvrait avec un sprint de 200 mètres skating organisé dans les rues de...

Rollerski

L'édition 2021 de la coupe du monde de rollerski se lance ce vendredi à Banska Bystrica, en Slovaquie. Elle passera ensuite par l'Estonie, la...

Ski de fond

Entraîneur des fondeuses de l'équipe de France, Thibaut Chêne se confie ce vendredi à Nordic Magazine à quelques jours de s'envoler pour la Norvège...

Rollerski

Après une édition disputée à huis-clos sur le stade des Tuffes de Prémanon (Jura) l'an dernier, les championnats de France de rollerski donnent rendez-vous...

Ski nordique

La délégation française prendra la direction de la Norvège le 29 juillet. Au programme : un stage à Sirdal puis une participation au Blink...

Ski de fond

Pierre Belingheri, entraîneur en chef du Féclaz Formation Longue Distance, fait, pour Nordic Magazine, le bilan du début de préparation de sa structure.

Ski de fond

Tout l'été, les nordiques réalisent les Selfskis© de Nordic Magazine. C'est au tour du fondeur belge Mathis Poutot de se prêter au jeu.

Ski de fond

17:44. Ce mercredi après-midi, le fondeur cluse Jules Chappaz, 22 ans, a été déplâtré. Victime d’une fracture bi malléolaire de la cheville droite au...