Maurice Manificat : «Davos, ça me convient»

Maurice Manificat, ski de fond, Pyeongchang
SKI DE FOND – Quatre ans après, le Savoyard s’est de nouveau imposé dans la station grisonne. C’est un lieu fétiche pour lui.

 

On savait Maurice Manificat en forme après une excellente tournée scandinave. La victoire remportée dans le 15 km de Davos pour 4 secondes face au Russe Sergey Ustiugov le confirme. C’est sa deuxième victoire dans les Grisons et la cinquième fois qu’il prend place sur le podium.

  • Maurice Manificat, quatre ans après une première victoire à Davos, vous voilà de nouveau vainqueur. Cette piste vous convient à merveille…

Oui on peut dire ça. Je me sens vraiment bien à Davos. J’avais déjà connu toutes les marches du podium et je me disais que si je réussissais à rééditer mon succès d’il y a quatre ans, ce serait formidable. J’étais vraiment très confiant en arrivant dans les Grisons. D’une part parce que je me sens très à l’aise dans cet endroit, d’autre part parce que j’avais obtenu de bons résultats à Kuusamo et à Lillehammer. Et dès les premiers mètres, j’ai senti que j’étais bien dans le coup.

 

Maurice Manificat (FRA).

 

  • En étant le dernier des favoris à partir, vous avez pu être bien renseigné sur le parcours…

Nous avions volontairement choisi ce dossard pour me permettre de connaître les temps de passage de mes adversaires. C’était clairement un avantage pour moi d’être renseigné sur les écarts, même si ceux-ci étaient très minces.

  • Quand on vous a dit dans le dernier tour que vous n’aviez que 2 secondes d’avance, comment ça s’est passé dans votre tête?

A Davos, la fin est cruciale. Il m’est déjà arrivé d’avoir les meilleurs temps intermédiaires, mais de céder sur la fin. Un petit coup de blues est vite arrivé. Mais là, je ne me suis pas désuni et j’ai réussi à garder mon rythme jusqu’au bout. Et finalement, c’est très bien pour le public que les écarts aient été aussi serrés. Il y a eu ainsi beaucoup de suspense.

  • Quel a été votre sentiment quand vous avez rejoint puis dépassé Sundby sur le parcours?

Je ne cache pas que j’ai été un peu surpris. Ça m’a confirmé que j’étais vraiment très bien.

 

Photos : Nordicfocus

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.