Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Maurice Manificat : «Je manque tout simplement de compétitions»

SKI DE FOND – Déçu mais pas abattu après sa déconvenue sur le 15 km classique, le leader du fond français Maurice Manificat reconnaît manquer d’intensités pour tenir la distance.

 

Il visait un top 15 sur ce 15 km classique, l’un des plus relevés de la saison. Avec un parcours agrémenté de grosses bosses, le style classique obligatoire compte-tenu de ces difficultés et une neige scandinave froide et fine, la rentrée de Ruka a été une nouvelle fois l’occasion d’une très belle bagarre aux avant-postes.
Maurice Manificat pensait pouvoir y jouer une meilleure partition, mais ça n’a pas souri. Tout comme pour Clément Parisse et Alexis Jeannerod, au delà du top 30 du jour.

 

Maurice Manificat

« Je suis bien parti mais j’ai fait que rattraper des gars qui m’ont suivi tout le long, j’ai eu l’impression de faire la course pour les autres. On accrochait super bien mais je me démenais pour les semer. J’ai perdu du temps dans le deuxième tour et un peu mieux terminé. Chaque tour, je voyais que je reculais au classement. Je pensais pas finir aussi loin. Les écarts sont très serrés. Les meilleurs sont devant aujourd’hui. On va faire le bilan avec l’équipe. Les sensations n’étaient pas top, en fait je n’ai pas pu tenir la distance. Je manque de courses tout simplement, je n’ai pas fait beaucoup d’intensités et ça se retrouve peut-être dans le résultat du jour. »

L'article continue sous la publicité
pub

 

Clément Parisse

« J’ai voulu partir dans le rythme mais pas trop fort pour tenir les trois tours pour mon premier 15 km classique en coupe du monde. Peut-être me suis-je un peu mis dans un faux rythme un peu en deça… Les bosses sont raides et longues, il faut vraiment envoyer, y compris sur les plats en poussée. C’est un parcours très exigeant, très éprouvant. Je savais que ce serait dur. »

 

Les photos des bleus dans la course :

cla-maurice-manificat-3

cla-maurice-manificat

cla-maurice-manificat-2

cla-manificat-pellegrino

cla-clement-parisse

cla-clement-parisse-2

cla-alexis-jeannerod

cla-alexis-jeannerod-3

cla-alexis-jeannerod-2

 

L'article continue sous la publicité
pub
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

La fédération russe de ski de fond a annoncé la composition de ses équipes pour la prochaine saison olympique.

Ski de fond

Après le bel hiver qu'elle vient de vivre, la Suédoise Jonna Sundling nourrit de grandes ambitions pour les Jeux olympiques de Pékin en février...

Ski nordique

Cet hiver, les sites nordiques tricolores ont connu une saison historique. Retour, en chiffres et avec les acteurs du secteur, sur une année record.

Ski de fond

Les fondeurs italiens Federico Pellegrino et Francesco De Fabiani rejoignent le groupe d'entraînement de Markus Cramer pour préparer les Jeux olympiques de Pékin 2022.

Biathlon

Benjamin Weger, sur le podium de la mass-start d'Oberhof (Allemagne) cette saison, est le seul biathlète suisse à être conservé en équipe nationale pour...

Ski nordique

Swiss-Ski a dévoilé ses cadres de saut à ski et de combiné nordique pour l'hiver 2021/2022. Le sauteur de la Vallée de Joux Killian...

Ski de fond

Le dernier marathon de l'hiver de la Russialoppet est au cœur d'une polémique après que l'un de ses concurrents soit mort et un autre...

Ski de fond

A 29 ans, Didrik Toenseth n'est pas certain qu'il a encore sa place en équipe nationale norvégienne. Il pourrait être remplacé par Harald Oestberg...