Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

01.12.2017, Lillehammer, Norway (NOR): Maurice Manificat (FRA) - FIS world cup cross-country, training, Lillehammer (NOR). www.nordicfocus.com. © Modica/NordicFocus. Every downloaded picture is fee-liable.

Maurice Manificat : « Klaebo est un nouveau phénomène »

SKI DE FOND – Vainqueur de la poursuite de Ruka (man of the day), Maurice Manificat s’est rassuré sur son état de forme. Il est ambitieux pour Lillehammer et commente au passage le phénomène Klaebo.

 

  • Maurice Manificat, vous débutez l’hiver avec une victoire sur la poursuite en style libre. On vous imagine rassuré sur votre état de forme ?

Je suis en effet rassuré sur mon état de forme car la dernière confrontation avec le niveau mondial remonte à l’hiver dernier et dans une moindre mesure à cet été. Je suis satisfait de réaliser une telle entame de saison.

 

  • Que retenez-vous par ailleurs de vos premières épreuves du week-end en style classique ?

Cela confirme mes sensations en classique que j’avais sur neige lors des stages d’automne. Je suis bien posé sur mes skis et plutôt relâché. 

 

  • Quel regard portez-vous sur la performance de Johannes Klaebo, auteur de trois victoires de suite en Finlande, une première dans l’histoire du Ruka nordic ?

C’est un nouveau phénomène, c’est bien pour le ski de fond de voir des athlètes exceptionnels percer. Il est encore très jeune, c’est ce qui le rend encore plus impressionnant. On va voir comment il évolue durant cette saison et les années à venir. Il fait penser à Northug à l’époque, en tout cas il a grandi sous l’ère Northug. On le reconnait un peu dans le style de Klaebo, dans son style de ski avec un comportement presque similaire quoique moins joueur que Northug.

 

L'article continue sous la publicité
pub
  • Ce week-end, vous serez aligné sur le sprint classique et sur le skiathlon. Avec quels objectifs sachant que Davos et son 15 km libre se profile également à l’horizon ?

J’aimerais pouvoir réussir une belle qualification en sprint, je suis persuadé que j’en ai les moyens. J’ai besoin de plus de relâchement en qualification. Le skiathlon va être très dur ici, mais si je tiens la même forme qu’à Ruka cela devrait bien se passer. Si je suis là c’est que je cours pour donner le meilleur. J’ai hâte d’être à Davos mais pour l’instant je suis à Lillehammer. Tant que je ne suis pas malade je devrais être performant à Davos.

 

Photo : Modica-NordicFocus

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

Facebook

A LIRE AUSSI

Combiné nordique

La Fédération internationale de ski a annoncé cinq premières étapes de la prochaine coupe du monde de combiné nordique.

Saut à ski

La Fédération internationale de ski a publié le calendrier de la coupe du monde de saut à ski dames pour la saison 2020-2021.

Saut à ski

La Fédération internationale de ski a publié le calendrier de la coupe du monde de saut à ski hommes pour la saison 2020-2021.

Ski de fond

Calendrier de la Visma Ski Classics modifié, mesures sanitaires, froid polaire... Le Bornandin Théo Deswazière raconte son hiver.

Saut à ski

Durant les Mondiaux d'oberstdorf, le Norvégien Halvor Egner Granerud avait été testé positif à la. Covid-19. Samedi, il a déclaré ne pas avoir retrouvé...

Ski de fond

14:02. Et de deux pour Iris Pessey ! Lauréate de la Fossavatn Skate ce jeudi, la fondeuse haut-savoyarde, actuellement coach des biathlètes juniors britanniques,...

Saut à ski

11:15. Cet hiver, la sauteuse à ski japonaise Sara Takanashi, a réalisé une grande saison, remportant deux médailles lors des Mondiaux d’Oberstdorf (Allemagne) et...

Ski de fond

Avec pas moins de cinq podiums à son actif, plusieurs équipes se verraient bien accueillir la fondeuse norvégienne.