Maxime Habran : « en biathlon, j’ai décidé de savourer »

Maxime Habran (La Bressaude) s’est qualifié en Ibu Cup lors du Summer Biathlon Tour. Il répond aux questions de Nordic Magazine. L’occasion pour lui d’évoquer un changement d’esprit dans son appréhension de la compétition.

 

MaximeHabran.jpg 

Sélectionné en Ibu Cup : le contrat que vous vous étiez fixé est-il rempli ?
Oui, mais partiellement. Être en Ibu Cup, c’est bien, y rester c’est mieux, mais y performer c’est encore mieux…

 

Dans quel état d’esprit avez-vous appréhendé les courses des Plans d’Hotonnes et d’Arçon ?
Je me suis rendu compte que lorsque je me mets la pression avant les courses, ça se passe mal. Alors pour cette saison, je change d’état d’esprit. J’ai conscience d’avoir la chance de faire ce que je fais dans ma vie. Je sais que bien des personnes rêveraient de faire un sport, voire du biathlon à haut niveau. Alors maintenant, j’arrête de me prendre la tête et je savoure. Si je fais de bonne courses, tant mieux ; sinon, tant pis ! Ça reste du sport et ça doit être un plaisir avant tout. Avec un dossard sur le dos, je suis le plus heureux. Ainsi, les courses ne peuvent que beaucoup mieux se passer.

 

Vous ne faites pas vraiment partie du Pôle France. Est-ce difficile de s’entraîner en dehors de cette structure ?
Non, mon emploi du temps me permet de m’entraîner encore comme je le désire. Nous avons mis en place un genre de contrat avec le Pôle France. En gros, je peux continuer à profiter des différentes structures d’entraînement : stade, salle de musculation, restauration CNSNMM, …

 

Du coup, comment vous organisez-vous ?
Cette année je suis un peu autodidacte. Je me base sur mon travail effectué, je prends des infos à droite à gauche, je regarde ce qui se passe dans d’autres sports, et je ne garde que le meilleur. Du moins, j’essaye !

 

Pourquoi pas un top 6 ?”

 

D’ici les premières épreuves, quel va être justement votre programme ?
Cette semaine fut une semaine tranquille pour moi, le dernier relâchement avant le début de la saison. J’ai un peu travaillé avec Fischer, et passer le week-end à la foire aux skis des Rousses avec Jean Prost Sport (Ski-fond.com). Puis la semaine prochaine je serai en stage avec l’équipe de France à Prémanon pour rechausser les skis pour la première fois de la saison, du mardi 30 au mardi 6. Ensuite, ce sera une préparation optimale pour être prêt lors des premières Ibu Cup en Suède puis en Norvège. Départ autour du 20 novembre.

 

Quels points souhaitez-vous améliorer d’ici là ?
Pour le moment il m’en manque un peu dans les derniers tours (en course) donc je vais essayer de travailler beaucoup sur les intensités pour finir en boulet de canon.

Il y aura aussi quelques points à peaufiner au tir…

 

Un objectif pour l’hiver ?
Faire quelques tops 15 en Ibu cup serait un objectif correct, je pense. Pourquoi pas un top 6 éventuellement ? à voir…