Mes premières : Anaïs Bescond

Premières

La biathlète de Morbier Anaïs Bescond le concède volontiers : « Des bêtises ! Il y en a eu tellement ».

Première paire de skis ?

Des “Vandel” je crois… très local, non !?

Première victoire ?

La “Virée du Bévet”, j’étais caneton et j’ai adoré même si la météo était pourrie.

Premier site nordique ?

Les Moussières-city, nous allions en vacances au centre Georges Moustaki lorsque nous habitions encore en Normandie…

Premier sport pratiqué ?

Avec mes parents, la natation en mode barbotage !

Première émotion sportive forte ?

Ma victoire en caneton, ça m’a donné envie d’en avoir plein d’autre.

Première coupe du monde (ou compétition internationale) ?

Ma première compétition internationale ? Pour ma plus grande fierté, j’étais sélectionnée en OPA (en cadette) et tandis que mon grand frère était parti l’année précédente en Tchéquie, pour ma part, ces courses été organisées à Autrans ! Sinon ma première coupe du monde était à Oslo.

Premier modèle ou idole ?

Florence Baverel.

Première voiture ?

J’ai d’abord conduit la 205 de mes parents, avant de m’offrir une Clio !

Première grosse bêtise ?

Aïe aïe, il y en eu tellement… je crois que ça devait avoir un rapport avec des clefs… J’avais tendance à les cacher en étant petite (avant d’avoir tendance à les perdre en étant grande !)

Premier entraîneur ?

Jean Marie Bourgeois au sein de mon ski club (Morez Morbier Bellefontaine).

Premier sponsor ?

Mes parents bien sûr !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.