Mes premières : Aristide Bègue

Premières

Le biathlète de Font-Romeu Aristide Bègue honorera-t-il la promesse d’offrir une Jaguar à son oncle ?

Première paire de skis ?

– Des Peltonen d’environ 1m50 et de couleur bleue.

Première victoire ?

– Ouh la ! .. Ça devait être en catégorie benjamin ou minime lors d’une course régionale dans les Pyrénées.

Premier site nordique ?

– Le secteur de La Calme sur la station de Font-Romeu / Pyrénées 2000

Premier sport pratiqué ?

– Le foot ! Entrainé par mon père lorsque j’avais entre 5 et 7 ans en Picardie.

Première émotion sportive forte ?

– Une victoire sur une coupe de France de Ski de Fond en skating sur le site de Chaux-Neuve en catégorie cadet je crois. Je me souviens avoir sauté dans les bras de mon entraîneur de l’époque Guillaume Abrant. C’est toujours ce dernier qui entraîne le comité de ski des Pyrénées-Est et avec lequel je continue à partager les bons et mauvais moments de ma carrière malgré mon départ dans le Jura.

Première coupe du monde (ou compétition internationale) ?

– La saison 2011-2012 fût ma première saison sur la scène internationale. L’année de ma première expérience avec le Collectif Olympique Français lors des Jeux Olympiques de la Jeunesse à Innsbruck (Aut) et mes premiers Championnats du Monde Jeune à Konthiolahti (Finlande).

Premier modèle ou idole ?

– Dans le milieu du biathlon … Simon Fourcade sans hésiter, c’est lui qui m’a donné envie de pratiquer ce sport. Sinon forcément Zinédine Zidane, David Douillet et certainement d’autres athlètes français !

Première voiture ?

– Une Opel Vectra GTS offerte par mon oncle juste après l’obtention de mon permis de conduire. Oui j’ai la chance de faire partie d’une famille formidable et généreuse. En retour je lui ai promis de lui offrir une Jaguar lorsque j’aurai suffisamment d’argent…

Première grosse bêtise ?

– J’en ai fait des bêtises mais pour savoir lesquelles sont plus grosses que les autres…

Premier entraîneur ?

– Sylvie Ballester et Anne Arbelet (entraîneurs du groupe des petits à l’époque dans le club de Nordic66). C’est avec elles que j’ai appris à tenir debout sur les skis. Pas quelque chose de naturel quand on a appris à marcher en Picardie (lol).

Premier sponsor ?

– Mon tout premier équipementier, la marque de ski FISCHER, toujours à mes côtés depuis de nombreuses années. Et mon premier véritable sponsor fut ma commune d’adoption, la ville la plus sportive de France en 2009 : Font-Romeu !


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.