Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Mes premières : Benoît Chauvet

Premières

Benoît Chauvet, l’un des tout meilleurs skieurs longue distance, a fait du judo avant de chausser des Jarvinen.

 

Première paire de skis ?

Ma première « véritable » paire de skis, du moins celle qui m’a marquée, ce sont des Jarvinen. J’étais au club de Villard-sur-Boëge, et les skis nous étaient prêtés. A l’époque, Daniel Desjacques avait quelques paires de la marque, et bien que le matériel étant assez vieux, j’étais ravi d’avoir ces skis aux pieds.

Première victoire ?

Pas évident tout ça, il faut faire travailler les méninges. Alors si je me souviens bien, c’était à l’occasion d’une nocturne au plateau de Plaine Joux, je devais être en Benjamin.

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Premier site nordique ?

Le plateau de Plaine Joux, sur les hauteurs de la Vallée Verte. Superbe site nordique, qui a malheureusement vu disparaître sa fameuse « piste noire » qui faisait le tour de la pointe de Miribel.

Premier sport pratiqué ?

En club, le… Judo ! Eh oui, j’ai été ceinture jaune première barrette. J’ai dû arrêter suite à une chute d’un arbre et une vertèbre fragilisée. Dommage, j’aurais donné du fil à retordre à Teddy Riner.

Première émotion sportive forte ?

Podium à la finale des foyers. Les finales des foyers étaient de grands moments pour les jeunots que nous étions. C’était (et c’est toujours) le gros rassemblement de la région.

Première coupe du monde (ou compétition internationale) ?

Première coupe du monde à Cogne, en 2001. Sur une piste enneigée entièrement au canon à neige, je fais deux jolis premiers tours, à me battre pour la 40e place, puis je craque dans le dernier.

Premier modèle ou idole ?

Mes parents, forcément.

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Première voiture ?

Une jolie 4L fourgonnette blanche, deux places, quatre vitesses. Un vrai régal à conduire, avec des pointes à 110 à l’heure sur l’autoroute, c’est pas rien !

Première grosse bêtise ?

Moi, des bêtises ?! Vous n’avez jamais vu l’auréole au-dessus de ma tête ?

Premier entraîneur ?

L’immense Daniel Desjacques. Un très grand monsieur, qui s’investissait corps et âme dans le ski de fond tout en étant bénévole.

Premier sponsor ?

Mes parents aussi, forcément. Je pense que je leur ai coûté pas mal d’argent, avec tous ces déplacements en course dans mes jeunes années. Sinon, côté bandeau, c’était Ramus Industries.

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Facebook

A LIRE AUSSI

Vu de Norge

Avec Vu de Norge et nulle part ailleurs, retrouvez toute l’actualité nordique norvégienne.

Ski de fond

Ce mercredi, Jules Lapierre, au contraire de ses coéquipiers de l'équipe de France de ski de fond, ne prendra pas de nouveau la direction...

Ski de fond

6:39. Ce dimanche, la ville située la plus au sud de la planète, Ushuaia (Argentine), organisait, pour la première fois depuis trois ans, l’Ushuaia...

Ski de fond

Changement d'équipementier pour le Chartrousin Jules Lapierre, qui skiera dorénavant sur des Salomon.

Ski de fond

Christophe Perrillat, le coach du Haute-Savoie Nordic Team, revient pour Nordic Magazine sur le stage passé ces derniers jours aux Plans d'Hotonnes (Ain).

Ski de fond

Durant l'été, Nordic Magazine donne la parole, chaque jour, à un nordique retraité. C'est au tour de l'ancienne fondeuse Anouk Faivre-Picon, devenue Wibault, de...

Biathlon

A moins de trois semaines du début de son festival, Martin Fourcade se réjouit de l'ampleur que son événement, lancé en 2019, a pris.

Ski de fond

La fondeuse slovène Hana Mazi Jamnik, 19 ans, a perdu la vie, ce jeudi, en Norvège alors qu'elle était sur les ski-roues.