Mondiaux de Liberec : ces athlètes qui portent des noms connus

Les premières compétitions de combiné nordique aux Championnats du monde juniors vont avoir lieu ce mercredi. Les fondeurs poursuivent leur programme qui a débuté par les sprints.

Une raison suffisante pour jeter, avec la complicité de www.fisnordiccombined.com, un œil plus attentif sur l’identité des participants, toutes disciplines confondues. Une chose qui saute rapidement aux yeux, c’est que de nombreux athlètes portent des noms connus. Et pour cause, leurs parents, leurs frères et sœurs aînés ou leur cousin pour le cas de Ronan Lamy Chappuis sont des personnalités du milieu du ski. Voici quelques exemples.

Des pères, des fils et des filles”

Julia Svan (Suède) – 20 ans, ski de fond :
Fille du phénoménal skieur de fond des années 1980, Gunde Svan, quatre fois vainqueur aux Jeux olympiques de Sarajevo en 1984 et aux Jeux olympiques de Calgary en 1988 et champion du monde sept fois de 1985 à 1991.

Andreas Veerpalu (Estonie) – 18 ans, ski de fond :
Fils du meilleur skieur de tous les temps dans son pays, Andrus Veerpalu, double-champion olympique dans le 15km ski style classique à Salt Lake City en 2002 et Turin en 2006, et champion du monde à deux reprises en 2001 et 2009.

Teresa Stadlober (Autriche) – 19 ans, le ski de fond :
Fille du skieur de fond Alois Stadlober, qui excellait en 1999 pendant les Championnats du Monde à Ramsau ; il a remporté l’or au relais et d’argent dans la course de 10 km .

481364_4813168821161_1789477222_n.jpgFederico Cecon (Italie) – 18 ans, saut à ski :
Fils du sauteur italien le plus célèbre de tous les temps, Robert Cecon, qui a remporté deux médailles de bronze aux Championnats du monde en 1992 et 1994.

Filip Sakala (République tchèque) – 16 ans, saut à ski :
Fils de Jaroslav Sakala, qui est devenu champion du monde de saut à skis à Plánice en 1994 ; il est également détenteur de trois médailles aux championnats du monde et une médaille de bronze olympique de 1994.

Jeunes frères et sœurs qui veulent sortir de l’ombre”

Bien qu’il soit encore aux prémices de leur carrière, ils gagnent leurs premiers succès, avec des noms très connus à travers le monde. La raison à cela, leurs frères et sœurs ont tracé la voie.

Tomas Northug (Norvège) – 22 ans, ski de fond :
Frère cadet de quatre ans du champion norvégien, Petter Northug. Tomas est devenu double champion du monde junior à Hinterzarten en 2010.

538801 10150649531512862 2036558414 nGianluca Cologna (Suisse) – 22 ans, ski de fond:
Ce jeune frère de quatre ans de Dario Cologna est toujours en attente d’un succès à la hauteur de ses capacités. Il a participé à trois championnats du monde junior et pour la première fois l’année dernière aux championnats U23.
 

Cene Prevc (Slovénie) – 16 ans, saut à ski :
Frère cadet de quatre ans de Pierre Prevc, qui est une star de la coupe du monde depuis plusieurs saisons maintenant ; il a une médaille de bronze de la Coupe du Monde 2011 dans les compétitions par équipes.

Grzegorz Mietus (Pologne) – 19 ans, saut à ski :
Frère cadet de deux ans de Krzystof Mietus qui a déjà évolué en Coupe du monde. Les deux frères ont remporté une médaille de bronze aux Championnats du monde junior dans les compétitions par équipes. Krzysztof s’était distingué un an plus tôt à Zakopane en 2008.

Le cousin de Jason”

Capture-d-ecran-2013-01-23-a-10.39.47.pngRonan Lamy-Chappuis (France) – 19 ans, saut à ski:
D’une certaine manière, à dix-neuf ans, Ronan Lamy-Chappuis appartient aussi à cette catégorie des athlètes dont la « famille » est déjà connue. Il est le cousin de Jason Lamy Chappuis. À Liberec, il sera en compétition en saut à ski. L’actuel leader de la coupe du monde et champion olympique parle de lui : « C’est génial que mon cousin soit aux championnats du monde juniors. Il a toujours voulu faire comme j’ai fait, je me souviens de lui quand,  à quatre ou cinq ans, il me disait : “Je veux être comme toi !”. C’est amusant de le voir là. Il dit que c’est une pression supplémentaire de porter le nom de Lamy Chappuis, mais il est heureux. Il saute vraiment bien en ce moment et j’ai vraiment l’espoir qu’il fasse un bon résultat aux Championnats du monde juniors . »

Photos : Facebook et Samuel Cordier (pour Ronan Lamy-Chappuis) 


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade