Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Jules Lapierre, ski de fond, mondiaux U23
Lors du skiathlon des mondiaux U23.

Ski nordique

Mondiaux U23 : Jules Lapierre vice champion du monde, Valentin Chauvin top 6

Ski de fond – Impressionnant Jules Lapierre sur le skiathlon des mondiaux U23 de Goms, le fondeur chartrousin vice champion du monde après avoir fait l’intégralité de la course en tête de course, il s’incline juste derrière le russe Spitsov. Valentin Chauvin top 6.

 

Mais quelle course du français Jules Lapierre, qui termine vice champion du monde du Skiathlon U23 derrière le russe Spitsov.

Il avait déjà connu son baptême du feu en coupe du monde, sur le très relevé skiathlon de Lillehammer en terminant à une superbe 25e place. Aujourd’hui c’est dans la catégorie espoirs que le jeune skieur chartrousin s’affirme en réalisant l’intégralité de la course en tête. Il aura fallu un excellent Spitsov pour priver Lapierre du titre mondial , le Norvégien Bruvoll complétant le top 3 du jour.

Très belle course d’ensemble des français puisque l’on retrouve Valentin Chauvin en 6e, Jean Tiberghien en 11e et Martin Collet à la 30e position.

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

A l’inverse de la course féminine ce matin, la course masculine a été un peu plus riche en suspense puisque sur la partie classique, nous avons pu assister à un mano à mano franco-russe, tantôt emmené par les russes, tantôt par les français qui ont fait partie des grands animateurs de la course.

 

C’est seulement après 7.5km de course que l’on a assisté à la première réelle accélération et à l’extraction d’un premier peloton d’une dizaine d’éléments dans lequel on retrouve notamment les deux français Chauvin et Lapierre.

 

Les russes ont ensuite pris les choses en main dans un groupe de 10 coureurs où l’on retrouvait toujours Chauvin et Lapierre aux cotés de 3 russes, 2 norvégiens, 1 suisse, 1 andorran et 1 italien.

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Au changement de skis, ils étaient encore 9 à pouvoir prétendre au podium.

Jean, que l’on a vu aux avant postes en début de course paye ses efforts et termine la partie classique en 17e position à 1min06. Il se retrouve dans un petit groupe de 6 éléments.

Martin Collet boucle la partie classique en  27 eme position à 2min28.

A mi-course, les français Chauvin et Lapierre sont toujours dans le coup pour la gagne.

Au km20, ils sont encore 6 à prétendre au podium. Sous l’impulsion de Spitsov et Lapierre, le groupe se disloque et seul l’ andorran Esteve, le russe Yakimushkin et les norvégien Steshagen et Bruvoll parviennent à suivre. Valentin Chauvin et le suisse Klee Beda perdent du terrain.

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Spitsov et Lapierre insistent (c’est dur pour tout le monde, notamment pour les deux norvégiens et le russe) et l’écart se creuse.

Et c’est au sprint que la victoire va se jouer

 

A l’arrière, la bagarre,pour la 3e place fait rage entre le russe, l’andorran et le norvégien.

Valentin Chauvin termine 6e

Le classement après la partie classique :

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Le classement final :

 

Photo : capture d’ecran FIS

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

A compter de ce 1er juillet, le constructeur Ford devient partenaire automobile de l'équipe nationale suédoise de ski de fond.

Ski de fond

Ski de fond : « Je ne voulais pas me retirer en étant dégoûté du ski de fond », avoue Théo Deswazière Il y a...

Ski de fond

Dès la rentrée scolaire d'août, Alexis Jeannerod, 31 ans, prendra la responsabilité de l'équipe de ski de fond du Giron Jurassien des moins de...

Ski nordique

14:00. Après l’élection de Fabien Saguez à la tête de la Fédération française de ski, le comité directeur du comité de ski du Mont-Blanc...

Ski de fond

Les deux fondeuses suédoises se rendront, le mois prochain, au col de Lavazè (Italie) pour un stage d'altitude.

Ski de fond

Début 2023, les sapeurs-pompiers disputeront leurs championnats de France aux Plans d'Hotonnes après deux années d'annulation.

Vu de Norge

Avec Vu de Norge et nulle part ailleurs, retrouvez toute l’actualité nordique norvégienne.

Ski de fond

6:27. A la fin du mois de mars, à quelques jours de la Reistadløpet et de l’Ylläs-Levi, dernière course de la saison, Théo Deswazière...