Mondiaux U23 : Valnes sacré sur le sprint, Valentin Chauvin 5e

SKI DE FOND – Le Norvégien Valnes est devenu champion du monde U23 lundi sur le sprint libre à Goms. Belle performance de Valentin Chauvin qui termine 5e.

Vainqueur de la qualification, de son quart de finale, de sa demi-finale puis de la finale, le jeune espoir norvégien Erik Valnes n’a laissé que des miettes à ses adversaires sur le sprint des championnats du monde de Goms.

Le Scandinave s’impose devant ses compatriotes Jan Jenssen deuxième et Even Northug troisième. Un très bon Valentin Chauvin, que l’on a vu à la bagarre et même en tête de la finale, termine 5e derrière le Suisse Beda Klee, 4e.

Valentin à la bagarre avec les norvégiens en finale

L’équipe de France a réalisé un beau parcours d’ensemble dans cette journée. Les quatre bleus ont passé le cap de la qualification, mais seul le Jurassien a réussi à se hisser en finale, Martin Collet et Louis Schwartz (victime d’un bris de bâton) se sont arrêtés en quart de finale.

Louis victime d’un bris de bâton appelle a l’aide

 

Alors que Jean Tiberghien pourtant deuxième de son quart de finale a été disqualifié après avoir fermé la porte un peu vigoureusement aux Suédois Edsroem qui a ensuite chuté.

 

Du côté suisse Beda Klee parvient à se hisser en finale, Pfaeffli Gian Flurin s’arrêtant quant’à lui en demi-finale. Le britannique James Clugnet termine 3e de son quart de finale.

 

 

Chez les dames, c’est la Norvégienne Tiril Weng qui l’emporte la Suissesse Nadine Faehndrich pourtant parfaite jusqu’alors avec le meilleur temps de la qualification, puis de son quart et de sa demi elle s’incline dans le sprint finale face à la cousine d’Heidi Weng. La Russe Natalia Nepryaeva complète le podium.

 

Delphine Claudel, seule Française en phase finale suite à une très belle 5e place en qualification n’a malheureusement pas réussi à se hisser en demi-finale. La faute à une chute dans la principale difficulté du parcours. En effet, la vosgienne a coincé sa spatule gauche dans un filet, entrainant une chute et un bris de bâton. Ces deux faits de courses ont malheureusement entériné toutes ses chances de qualifications. C’est la petite sœur de Denis Herrmann qui a profité des mésaventures de la Française et de la Russe Mariya Istomina pour emporter le quart de finale

Les résultats : 

 

Crédit photo : captures d’écran FIS

 


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.